Bouleverser la hiérarchie

  • A
  • A
Bouleverser la hiérarchie
Partagez sur :

Souvent promise aux Patriots, Colts ou Steelers au cours de la dernière décennie, la conférence américaine s'annonce toutefois plus ouverte cette saison, à deux jours maintenant de la reprise. Sous l'impulsion des New York Jets, doubles finalistes de conférence en 2009 et 2010, les prétendants ont les dents longues pour représenter l'AFC au Superbowl XLVI, prévu à Indianapolis le 5 février prochain.

Souvent promise aux Patriots, Colts ou Steelers au cours de la dernière décennie, la conférence américaine s'annonce toutefois plus ouverte cette saison, à deux jours maintenant de la reprise. Sous l'impulsion des New York Jets, doubles finalistes de conférence en 2009 et 2010, les prétendants ont les dents longues pour participer au Superbowl XLVI prévu à Indianapolis le 5 février prochain. AFC EAST: ENFIN LA BONNE ANNEE DES JETS ? Dominateurs l'an passé, les New England Patriots et les New York Jets devraient continuer de jouer les premiers rôles au sein de l'AFC Est. Les Pats, qui restent sur un bilan de 14-2 lors de la dernière saison régulière, peuvent en plus se targuer d'avoir accueilli quelques joueurs d'expérience (le receveur Chad Ochocinco, le tackle défensif Albert Haynesworth, le guard Brian Waters) dans un groupe jusque-là encore assez jeune. Les vieux briscards, les Jets les ont déjà, et pourront en plus s'appuyer sur des joueurs revanchards tels que leurs deux nouveaux receveurs Plaxico Burress et Derrick Mason. De quoi enfin atteindre les objectifs pour les hommes de Rex Ryan, éliminés ces deux dernières années aux portes du Superbowl. Le turbulent head coach de la franchise a d'ailleurs promis que son équipe serait cette fois bien au rendez-vous annoncé en février prochain. "Je me fiche de ce que les gens pensent, avait-il confié en conférence de presse, après la défaite en finale AFC. Je m'intéresse seulement à ce que l'organisation du club et nos fans pensent. Nous serons champions. Car nous le méritons." En retrait la saison dernière, pas sûr que les Miami Dolphins aspirent à de nouvelles prétentions cette année, malgré l'apport d'un homme à tout faire comme Reggie Bush. D'autant que le quarterback Chad Henne semble de plus en plus critiqué au sein de la franchise floridienne. Le problème du QB n'est malheureusement pas le seul à Buffalo. Pour les Bills, l'enjeu de la saison devrait être avant tout de ne pas finir avec une fiche catastrophique. Le pronostic de Sports.fr New England Patriots (13 v. - 3 d.) New York Jets (11 v. - 5 d.) Miami Dolphins (6 v. - 10 d.) Buffalo Bills (4 v. - 12 d.) AFC NORTH: RAVENS/STEELERS, ON REMET ÇA ? Dur de trouver rivalité plus intense que celle entre les Baltimore Ravens et les Pittsburgh Steelers. Deux puissances défensives qui devraient, une énième fois, se disputer le titre de la division AFC Nord. À première vue, les Pennsylvaniens ont la faveur des pronostics. Finalistes du Superbowl en février dernier, les hommes de Mike Tomlin ont un effectif quasi inchangé pour aborder la nouvelle saison, la seule véritable recrue s'appelant Jerricho Cotchery, parti pour être le quatrième receveur de la franchise. Plus de mouvements dans le Maryland, avec le départ d'anciens Ravens devenus coûteux, à l'image de Willis McGahee, Derrick Mason ou Todd Heap. L'ossature reste cependant la même, avec le renfort du RB Ricky Williams, en doublure de Ray Rice, et du WR Lee Evans. Un des principaux points d'interrogation devraient être cependant le rendement des deux stars défensives des Corbeaux, Ray Lewis et Ed Reed, plus de toute première jeunesse et de plus en plus sujets aux blessures. Quid de Cleveland ? Les Browns semblent être sur une pente ascendante depuis l'arrivée du légendaire coach Mike Holmgren en tant que manager général. Suffisant pour malmener les Steelers et les Ravens ? Pas sûr du tout. D'autant que beaucoup de postes semblent déficitaires (receveurs, ligne défensive notamment). Pour les Bengals, c'est presque la même musique chaque saison. La gestion des cas Ochocinco (transféré pour ses coups de gueule) et Carson Palmer (pressenti pour annoncer sa retraite si il n'est pas tradé) promet une nouvelle saison galère aux hommes de Marvin Lewis, plus que jamais sur la sellette. Le pronostic de Sports.fr Pittsburgh Steelers (12 v. - 4 d.) Baltimore Ravens (10 v. - 6 d.) Cleveland Browns (7 v. - 9 d.) Cincinnati Bengals (3 v. - 13 d.) AFC SOUTH: MANNING FAIT TREMBLER L'INDIANA Difficile jusque-là de ne pas pointer les Indianapolis Colts, et leur quarterback star Peyton Manning, comme les légitimes favoris de l'AFC Sud. Encore plus à la veille d'un Superbowl prévu au Lucas Oil Stadium. Pourtant, cette saison semble être celle de tous les dangers pour les fans de l'Indiana. Déjà exposés ces dernières années en raison d'une attaque au sol et d'une défense contre la course ô combien périlleuses, les Colts doivent en plus composer avec un cou devenu douloureux pour Manning, et qui tarde à se soigner depuis l'opération du QB. Une aubaine pour les Houston Texans ? Annoncés constamment comme les concurrents n°1 d'Indy, les joueurs de Gary Kubiak ont toujours fini par décevoir dans les dernières lignes droites. L'arrivée du nouveau coordinateur défensif Wade Phillips et la confirmation attendue du coureur Arian Foster en font en tout cas de nouveau des candidats à une participation en playoffs, qui serait la première de leur histoire. Souvent sous-cotés, les Jaguars pourraient aussi jouer les trouble-fête, malgré un manque de cibles flagrant pour le QB Luke McCown. Les Jags ont en tout cas eu la bonne idée de se renforcer défensivement et risquent d'en surprendre plus d'un cette année. Incertitude en revanche autour des Titans. Si leur running back star Chris Johnson a bel et bien rempilé, le récent départ de leur coach historique Jeff Fisher et le doute qui plane concernant le poste de quarterback (vraisemblablement occupé par Matt Hasselbeck, 35 ans) augurent d'une saison pour le moins compliqué du côté de Nashville. À moins que le nouvel head coach Mike Munchak (ancien joueur de la franchise) n'arrive à trouver les bons réglages. Le pronostic de Sports.fr Houston Texans (10 v. - 6 d.) Indianapolis Colts (10 v. - 6 d.) Jacksonville Jaguars (9 v. - 7 d.) Tennessee Titans (6 v. - 10 d.) AFC WEST: LE RETOUR AUX AFFAIRES DES CHARGERS ? Meilleure attaque et meilleure défense de la saison régulière l'année dernière, San Diego a déçu au final en manquant de peu son accession en playoffs. Les Chargers restent tout de même favoris dans une division AFC Ouest abordable, avec l'objectif de rectifier leur problème majeur en 2010-2011 ... les équipes spéciales. Tâche également au nouveau coordinateur défensif de la franchise, Greg Manusky, de s'adapter, au lendemain du départ de Ron Rivera, parti coacher les Carolina Panthers. Pour contester une victoire californienne, on retrouve les Kansas City Chiefs. L'équipe de Todd Haley a prouvé la saison dernière qu'elle était en plein renouveau depuis l'arrivée du general manager Scott Pioli (ex-Patriots). Méfiance toutefois car si San Diego a perdu sa tête pensante défensive, les Chiefs ont eux changé de coordinateur offensif, avec le départ de Charlie Weis. L'acclimatation sera donc là encore prépondérante pour le quarterback Matt Cassel, satisfaisant à défaut d'être extraordinaire, et qui devrait avoir un peu plus de pression cette saison. De retour aux affaires l'an dernier, avec une fiche de 8-8, les Raiders ont surpris en se séparant de leur entraîneur Tom Cable et en laissant filer pas mal de joueurs cadres (Zach Miller ou Nnamdi Asomugha pour ne citer qu'eux). Il faudra donc faire déjouer les pronostics, à l'instar des Denver Broncos, dont même la question du quarterback titulaire a prêté à polémique en cette intersaison. Le pronostic de Sports.fr San Diego Chargers (11 v. - 5 d.) Kansas City Chiefs (8 v. - 8 d.) Denver Broncos (5 v. - 11 d.) Oakland Raiders (5 v. - 11 d.)