Boston se gâche les fêtes

  • A
  • A
Boston se gâche les fêtes
Partagez sur :

Boston a concédé sa deuxième défaite d'affilée, dans sa salle face aux New Orleans Hornets (81-83). C'est la deuxième fois de la saison seulement que les Celtics enregistrent une si mauvaise série, qui coïncide avec l'absence de Garnett sur blessure. Les Lakers l'ont eux emporté face à Philadelphie (102-98), tandis que Pietrus a inscrit 11 points lors de la victoire des Suns devant Detroit (92-75).

Boston a concédé sa deuxième défaite d'affilée, dans sa salle face aux New Orleans Hornets (81-83). C'est la deuxième fois de la saison seulement que les Celtics enregistrent une si mauvaise série, qui coïncide avec l'absence de Garnett sur blessure. Les Lakers l'ont eux emporté face à Philadelphie (102-98), tandis que Pietrus a inscrit 11 points lors de la victoire des Suns devant Detroit (92-75). Le match: Boston-New Orleans (81-83) Ce n'est pas une catastrophe, loin de là. Mais à Boston, la moindre contre-performance est inhabituelle. Alors, quand les Celtics perdent pour la deuxième fois de suite, l'alerte est presque déclenchée. Défaits sur leur parquet, qui plus est, par les New Orleans Hornets (81-83), les leaders de la conférence Est concèdent deux défaites d'affilée pour la deuxième fois seulement de la saison, après un enchaînement identique les 19 et 21 novembre face à Oklahoma City puis à Toronto. Cette fois, les hommes de Doc Rivers s'inclinent deux jours après un revers sec à Detroit (92-104), qui avait été marqué notamment par la blessure au genou de Kevin Garnett. L'intérieur manquera encore deux semaines environ aux Celtics, qui devront se remettre de cette - courte - absence avec notamment un choc face aux Spurs mercredi. Vendredi, au TD Banknorth Garden, Boston menait pourtant à la pause face aux Hornets (39-37), mais le troisième quart-temps survolé par New Orleans (29-18) a été fatal aux champions 2008. Hormis les 18 points de Ray Allen, aucune satisfaction n'est à retirer côté Celtics, avec seulement 12 points pour Paul Pierce par exemple. En face, Chris Paul et Emeka Okafor ont fait le métier en revanche, en rentrant chacun un double-double : 20 points et 11 passes pour le meneur-star des Hornets, 18 points et 11 rebonds pour le pivot. David West n'a pas été en reste avec 19 unités. Boston concède sa deuxième défaite de la saison à domicile, un revers qui pourrait bien redonner confiance à New Orleans, à la recherche de continuité depuis quelques semaines après un début de saison canon. Les Français: Tout baigne pour Mickael Pietrus, qui a décidément réalisé une bonne affaire en quittant Orlando pour Phoenix. Auteur de 11 points et 4 rebonds, l'ailier n'a peut-être pas affolé les compteurs comme aux Clippers dimanche dernier (où il avait inscrit 25 points), mais il est encore resté 27 minutes sur le parquet et a gagné cette fois-ci, face à Detroit (92-75). Petit à petit et deux semaines à peine après son arrivée, Pietrus est en train de devenir un homme de base des Suns. Deux autres Français étaient à l'oeuvre la nuit dernière et ont tous les deux perdu. En 36 minutes de jeu, Boris Diaw a passé 10 points, capté 7 rebonds et délivré 3 passes lors de la défaite de Charlotte, à domicile face à Golden State (95-96). Enfin, Johan Petro a plutôt bien mis à profit ses 12 minutes de jeu à Chicago - où Joakim Noah était bien sûr absent, toujours blessé au pouce - avec 4 points et surtout 6 rebonds. Mais New Jersey a perdu chez les Bulls (81-90). La stat: 50,4 Le Thunder peut compter sur son duo de choc Durant-Westbrook. Encore auteurs respectivement de 33 et 23 points lors de la victoire d'Oklahoma City face à Atlanta (103-94), les deux hommes comptent tout simplement les meilleures statistiques combinées de NBA avec une moyenne de 50,4 points par match. Au côté de l'explosivité et du sens du show du champion du monde Kevin Durant, Russell Westbrook se montre parfaitement complémentaire, efficace dans tous les domaines. La preuve, le triple-double de ce dernier contre les Hawks : 23 points donc, mais également 10 passes et 10 rebonds. Du bien bel ouvrage, qui offre actuellement la 4e place de la Conférence Ouest au Thunder, avec le même nombre de victoires (23) que les Lakers.