Boston carbure

  • A
  • A
Boston carbure
Partagez sur :

NBA - Forts d'un neuvième succès d'affilée sur le parquet des Wizards (104-102), les Celtics ont conforté leur statut de leaders à l'Est.

Auteurs d'une neuvième victoire d'affilée sur le parquet des Wizards (104-102), les Celtics ont conforté leur statut de leaders à l'Est.Le match de la nuit : Wizards–Celtics 102-104Et de neuf ! Les Boston Celtics sont inarrêtables en ce moment à l'Est. Jeudi soir, les Champions 2008 ont fait des Washington Wizards leur neuvième victime de suite. Heureux symbole, c'est le numéro 9 des C's, Rajon Rondo, par ailleurs meilleur marqueur de son équipe avec 21 points enjolivés de 11 passes décisives, qui a fait la différence dans les derniers instants, avec un dunk rageur à 98-98. Les Celtics l'ont finalement emporté (102-104) et ont ainsi conforté leur statut de n°1 à l'Est, profitant également de la défaite du Magic à Utah (120-111).Avec une avance de 14 unités à la pause (50-64), les Celtics pensaient avoir fait le plus dur, mais ils ont subi le réveil des Wizard, encaissant un 22-8 au retour des vestiaires sous l'impulsion d'Antawn Jamison, 16 points ce soir. Finalement, il faudra attendre le dunk de Rondo pour voir les joueurs de Boston faire la différence, avant qu'Arenas ne manque la balle d'égalisation, derrière la ligne à trois points, alors que le score était de 100-103. L'Agent Zero était pourtant dans un bon soir, comme le prouvent ses 25 points inscrits. Avec un Ray Allen qui a dépassé jeudi soir la barre des 20 000 points et un neuvième succès de rang, les Celtics ont pourtant de quoi sourire. Mais ce n'est pas suffisant pour un Paul Pierce, perfectionniste. "Nous devons continuer à progresser", a-t-il déclaré sur le site officiel de la NBA. "Faire deux bonnes mi-temps et quatre bons quart-temps, c'est ce qui est important pour nous. Bien sûr nous sommes heureux d'avoir gagné, mais nous sommes un peu déçus de la manière dont nous avons joué en seconde période." Malgré un bilan de 18 victoires pour seulement 4 défaites, Pierce sait que la saison est encore longue.Les Français :Seulement trois matches cette nuit en NBA, avec deux Français sur les parquets. Mais à eux deux, Mickael Pietrus et Johan Petro ne sont pas parvenus à inscrire le moindre point dans les défaites respectives de leur équipes. En douze minutes de présence, Pietrus ne s'est signalé que par deux shoots manqués, trois fautes et un ballon perdu, alors qu'il était titulaire avec le Magic à Utah (120-111). Le Guadeloupéen a il est vrai été touché à un oeil en début de match. Johan Petro a à peine fait mieux, avec deux petits rebonds en dix minutes lors de la défaite des Nuggets à Detroit (101-99).