Boston a sa bête noire

  • A
  • A
Boston a sa bête noire
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Les Celtics se sont inclinés face aux Atlanta Hawks, vendredi (100-91).

NBA - Les Celtics se sont inclinés face aux Atlanta Hawks, vendredi (100-91). Le match de la nuit Jamal Crawford, c'est un peu l'arme fatale des Hawks. Tout du moins lorsqu'ils affrontent Boston... Le meneur remplaçant de la franchise de Georgie a encore fait très mal aux champions 2008, face à qui il tournait à 17,7 points de moyenne avant cette rencontre, sortant du banc pour terminer meilleur marqueur de son équipe avec 28 points et lui permettre ainsi d'aligner une quatrième victoire de rang face aux Celtics, pour la première fois depuis... 1995-1996 ! Doc Rivers avait pourtant prévenu ses hommes. "Doc nous a dit que quelqu'un devait monter au créneau et l'arrêter", confiait ainsi Kendrick Perkins après cette défaite 100 à 91. L'intéressé, déjà auteur de 18 points à la mi-temps, avouait ensuite avoir eu vent des commentaires de ses adversaires à son sujet. "Ils peuvent me faire tomber, je me relèverai toujours, souriait Crawford. Et je sais que mes coéquipiers sont derrière moi." Et il ne croit pas si bien dire : l'autre grand bonhomme de la rencontre pour Atlanta n'est autre que son All-Star Joe Johnson, qui a pris le relais après la mi-temps, inscrivant même 16 des ses 27 points dans le dernier quart ! Une deuxième défaite de rang qui fait mal aux joueurs du Massachussetts, qui voient même leurs adversaires du jour les dépasser au classement de la Conférence Est et leur chiper la place de dauphins des Cavaliers. Plus inquiétant, hormis Paul Pierce (35 points), les autres stars des "C's" sont apparu en dedans, à l'image de Rasheed Wallace (6 points à 2/8). Et si Kevin Garnett a fait le métier (15 points et 7 rebonds), Ray Allen a confirmé ses difficultés du moment (9 points à 4/13 en 36 minutes). Ils seraient bien inspirés de réagir dimanche après-midi pour leur prochain match, un déplacement périlleux au Staples Center de Los Angeles pour un remake de la finale 2008 face aux Lakers.