Borriello relancé ?

  • A
  • A
Borriello relancé ?
@ Reuters
Partagez sur :

ITALIE - Marco Borriello retrouve la Squadra Azzurra face au Cameroun en match amical.

ITALIE - Marco Borriello retrouve la Squadra Azzurra face au Cameroun en match amical. Depuis qu'il est footballeur, Marco Borriello jongle entre bonnes et mauvaises passes. Bonnes comme lors de la saison 2007-08 quand il enquille dix-neuf buts avec le Genoa. Et mauvaises comme lorsqu'il est suspendu trois mois, fin 2006, après un contrôle positif. Idem après l'Euro 2008, auquel il avait participé sous l'ère Roberto Donadoni, quand il a traversé un exercice noir avec seulement sept apparitions en Serie A, la faute à des pépins physiques. Logiquement, donc, la forme qu'il affiche actuellement ne devrait pas durer. A moins que la carrière de l'attaquant italien, 27 ans, soit enfin (re)lancée. Depuis cet Euro 2008 en Suisse et en Autriche, Marco Borriello n'était plus apparu en sélection. Mais Marcello Lippi a jugé bon de le convoquer à nouveau en Squadra Azzurra pour le match amical face au Cameroun, mercredi soir à Monaco. Une occasion de se montrer à ne pas rater, alors que la Coupe du monde 2010 n'est que dans un peu plus de trois mois. "J'espérais être appelé pour le prochain match. C'est arrivé et j'en suis heureux, a-t-il déclaré après l'annonce de la liste des joueurs retenus. Je récolte ce que j'ai semé et je suis ravi de cette opportunité. J'ai maintenant la chance de montrer au sélectionneur qui je suis car la route vers l'Afrique du Sud est encore longue." En forme avec l'AC Milan Longue ? Plus tellement, en fait. Car Marcello Lippi ne changera certainement pas ses plans à la veille de communiquer les noms des vingt-trois heureux élus. Si Marco Borriello veut faire ses preuves, il doit les faire vite. Ce qu'il a déjà (re)commencé à faire avec l'AC Milan cette saison, fort de la confiance de son entraîneur, Leonardo. Le technicien brésilien des Rossoneri a fait de l'ancien joueur de la Sampdoria son attaquant titulaire avec Alexandre Pato. Exit Klaas-Jan Huntelaar et Filippo Inzaghi, contraints de jouer, plutôt bien d'ailleurs, les utilités. Son temps de jeu conséquent lui a permis de retrouver le sens de la finition, ce qui plait bien au sélectionneur national. Avec neuf buts à son compteur personnel en championnat, et un en Ligue des champions, Marco Borriello est le meilleur finisseur du club lombard en Serie A, à égalité avec un autre grand revenant, Ronaldinho. Un atout dont ne devrait, a priori, pas se passer Marcello Lippi au Mondial, lui qui compte également en Squadra Azzurra sur Antonio Di Natale (Udinese), meilleur buteur de la Botte, Gianpaolo Pazzini (Sampdoria) et Fabio Quagliarella (Naples). A moins que le jeune Giuseppe Rossi (Villarreal), qui a disputé la dernière Coupe des confédérations avec l'Italie, ne se refasse la cerise d'ici là...