Bordeaux veut garder la tête

  • A
  • A
Bordeaux veut garder la tête
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Bordeaux, déjà qualifié pour les 8es de finale, accueille la Juve avec pour objectif d'assurer la première place de son groupe.

Détrôné de son fauteuil de leader en championnat après sa défaite face à Valenciennes ce week-end (0-1), Bordeaux va tenter de redorer son blason devant son public à l'occasion de la réception de la Juventus Turin. Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Girondins, minés par de nombreux forfaits, viseront à assurer la première place de leur groupe.Sa qualification pour les huitièmes de finale déjà en poche, Bordeaux retrouve la Ligue des champions avec pour ambition de s'assurer définitivement la tête du groupe A et s'offrir ainsi un tirage au sort - a priori - plus clément. A l'heure de recevoir la Juventus Turin, l'équipe girondine devra cependant montrer un autre visage que celui affiché à Valenciennes, samedi, lors de la 14e journée de Ligue 1. Battus à Chaban-Delmas (0-1), les hommes de Laurent Blanc, déchus de leur trône de leader par Auxerre, ne se sont pas mis dans les meilleures dispositions psychologiques avant d'aborder la réception de la Vieille Dame."Nous n'avons pas le temps de gamberger", assure toutefois Alou Diarra, laissé au repos samedi, sur le site internet des Girondins, "il faudra élever notre niveau comme nous l'avons fait lors des semaines précédentes dans cette compétition." Une habitude que les Bordelais ont en effet heureusement adoptée depuis le début de leur campagne de phase de poules. Invaincus jusqu'ici (3 victoires, une défaite), les champions de France en titre avaient su réagir avec efficacité face au Bayern Munich, certes aux abois, après une série de deux défaites consécutives en L1 face à Saint-Etienne et Auxerre.Une infirmerie girondine bien occupéeReste que le revers subi face à Valenciennes (0-1), samedi, est venu remettre en cause une invincibilité incontestée des joueurs de Laurent Blanc à Chaban-Delmas depuis plus de deux ans. L'entraîneur girondin doit en outre faire face à une myriade de forfaits avec les absences de Henrique et Yoann Gourcuff tandis que Marouane Chamakh, Jussiê, Jurietti sont toujours incertains.Un point noir qui pourrait peser lourd face à une formation italienne, en quête de points pour assurer sa qualification pour le prochain tour alors que dans le même temps, le Bayern Munich, à quatre longueurs derrière, reçoit l'adversaire le plus faible du groupe, le Maccabi Haïfa. "Il nous faudra faire le minimum d'erreurs possibles car face à une équipe telle que la Juve, nous pourrions le payer cash", a prévenu Alou Diarra, sous peine, en cas de défaite, de perdre une fois encore son statut de leader...