Bordeaux, tout pour le championnat

  • A
  • A
Bordeaux, tout pour le championnat
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Après l'élimination face à Lyon, les Girondins misent tout sur le championnat.

LIGUE 1 - Après l'élimination face à Lyon, les Girondins misent tout sur le championnat. Malgré sa victoire obtenue face à Lyon (1-0), mercredi au Stade Chaban-Delmas, à l'occasion du match retour des quarts de finale de la Ligue des champions, Bordeaux n'est pas parvenu à valider son billet pour le dernier carré. Les trois buts inscrits par les Gones à l'aller (3-1) ont permis à ces derniers de faire la différence et de gagner le droit d'affronter le Bayern Munich en demi-finales. A l'heure de faire le bilan de cette double confrontation, l'expérience des Lyonnais, qui disputent pour la onzième fois consécutivement la plus prestigieuse des compétitions européennes, a semble-t-il primé, comme l'a reconnu Alou Diarra au micro d'Europe 1 à l'issue de la rencontre: "Lyon a été plus fort sur les deux confrontations. Ça n'est pas évident de remonter deux buts contre une équipe qui a autant d'expérience en Coupe d'Europe". Pas de quoi pour autant décourager les Girondins et leur capitaine: "Maintenant, on a montré un beau visage ce soir et on garde beaucoup d'espoir pour la fin de saison. On a retrouvé une équipe qui peut faire peur à n'importe qui. Il faut conserver ce niveau, retrouver nos vertus et notre qualité de jeu, ce qui nous permettra de progresser et de finir fort ce championnat". Blanc: "Un petit ballon d'oxygène" Même analyse de la part de son entraîneur Laurent Blanc, qui a apprécié la réaction de ses hommes mercredi soir, ces derniers ayant mis fin à une série de trois défaites consécutives: "Je suis très fier d'eux, très fier aussi du public bordelais. C'est la première fois que je vois un stade avec cette ambiance. J'avais dit que tous les gens qui venaient au stade ce soir devaient y croire jusqu'à la dernière seconde et ils y ont cru, chapeau. Il va falloir se remobiliser. Ce soir, c'est une grande, grande déception. L'effectif de Bordeaux est un peu limité et avec le programme qui nous attend, ça va être compliqué. En ce moment on est dans la difficulté, on y reste, mais je crois que quand même ce soir, avec le match que l'on a fait, on a un petit ballon d'oxygène". Du côté des supporters girondins, si certains n'oublient pas de saluer la performance des Rhodaniens et notamment de leur gardien Hugo Lloris, "dont la main gauche a sauvé les Lyonnais sur le premier et le deuxième match", certains évoquent un "sentiment de frustration" et ne cachent pas leur inquiétude pour la fin de saison: "On a perdu la finale de la Coupe de la Ligue (face à Marseille 1-3, le 27 mars dernier) et là, on est éliminé de la Ligue des champions. Ça va être dur d'enchaîner. Je ne sais pas si les joueurs vont avoir la tête au championnat. Les Marseillais ont gagné (mercredi soir face à Sochaux 3-0, en match en retard de la 14e journée de Ligue 1) et ils ne vont pas nous attendre". Après un déplacement capital au Parc des Princes samedi pour affronter le PSG lors de la 32e journée de Ligue 1, les Bordelais retrouvent l'OL à Chaban-Delmas. L'occasion pour eux de prendre leur revanche et d'affirmer leur volonté de conserver leur titre de champion de France.