Bordeaux s'offre le Bayern

  • A
  • A
Bordeaux s'offre le Bayern
Partagez sur :

FOOT - Bordeaux s'est imposé face au Bayern Munich en Ligue des Champions (2-1), malgré deux penalties manqués.

Bordeaux a battu difficilement le Bayern Munich (2-1), mercredi lors de la 3e journée de la Ligue des Champions. Menés au score, les Girondins ont réagi sur coups de pied arrêtés grâce à Ciani et Planus et auraient même pu s'imposer plus largement, s'ils n'avaient pas manqué deux penalties.Auteur de belles prestations lors de ses deux matches de poules de la Ligue des Champions, sur la pelouse de la Juventus Turin (1-1) et face au Maccabi Haïfa (1-0), Bordeaux accueillait mercredi soir le Bayern Munich au Stade Chaban-Delmas avec l'ambition d'assumer ses ambitions sur la scène européenne en se confrontant à un grand d'Europe. Mais après deux défaites encaissées coup sur coup en ligue 1, à Saint-Etienne (1-3) et à Auxerre (0-1), les Girondins avaient également à coeur de se rassurer et de renouer avec leur efficacité offensive. C'est grâce aux coups de pieds arrêtés que les hommes de Laurent Blanc ont réussi à retrouver les chemins des filets et obtenu les trois points à l'issue d'un match crispant (2-1).Privés de plusieurs cadres, Franck Ribéry, Arjen Robben et Ivica Olic, le club bavarois, seulement sixième en Bundesliga après neuf journées mais à égalité avec les Bordelais en tête du Groupe A de la Ligue des Champions, se déplaçait en Gironde avec peu de certitudes. L'ouverture du score rapide de Michael Ciani contre son camp, qui dévie malencontreusement dans son propre but un corner de Thomas Müller va redonner le sourire à Louis Van Gaal et ses hommes (0-1, 6e), mais pas pour très longtemps. Sur un corner de Yoann Gourcuff, Ciani se rattrape de son erreur en égalisant d'une superbe talonnade en extension (1-1, 29e).Deux penalties manqués par les Girondins !Dans la foulée, les affaires du Bayern se compliquent lorsque Müller est expulsé pour avoir écopé d'un second carton jaune à la suite d'un tacle dangereux sur Mathieu Chalmé. Réduits à dix, les Munichois subissent la pression girondine et, sur un coup franc excentré de Wendel, Marc Planus dévie le cuir dans les filets du bout du pied (2-1, 40e).En seconde période, les Bordelais ont l'occasion d'aggraver le score à plusieurs reprises. Mis sous pression par Chamakh, le gardien allemand Hans-Jörg Butt accroche l'international marocain dans la surface. L'arbitre n'hésite pas et indique le point de penalty, mais le portier bavarois repousse la tentative de panenka de Gourcuff, un peu trop gourmand sur ce coup-là (66e). Passé tout près de la correctionnelle, le Bayern est tout proche d'égaliser, mais la tête de Luca Toni échoue sur le poteau (72e). De nouveau accroché dans la surface, par le défenseur belge Daniel Van Buyten, lui aussi expulsé, Chamakh obtient un second penalty. Cette fois c'est Jussiê qui s'en charge, mais Butt repousse de nouveau sa tentative (88e). Une nouvelle occasion de tuer le match gâchée par les Girondins qui parviennent toutefois à décrocher les trois points.Premier du groupe A avec désormais deux points d'avance sur la Juve, victorieuse du Maccabi Haïfa (1-0), et trois sur son adversaire du soir, les Girondins ont pris une option pour les huitièmes de finale.