Bordeaux respire mieux

  • A
  • A
Bordeaux respire mieux
Partagez sur :

Les hommes de Francis Gillot ont signé dimanche un deuxième succès consécutif en championnat, en dominant Nancy (2-0) grâce à des buts de Plasil, dès la 16e seconde, et Henrique, à l'occasion de la 16e journée de Ligue 1. Au classement, les Bordelais remontent à la 12e place et s'éloignent un peu plus d'une zone de relégation de laquelle les Lorrains ont décidément du mal à s'extraire.

Les hommes de Francis Gillot ont signé dimanche un deuxième succès consécutif en championnat, en dominant Nancy (2-0) grâce à des buts de Plasil, dès la 16e seconde, et Henrique, à l'occasion de la 16e journée de Ligue 1. Au classement, les Bordelais remontent à la 12e place et s'éloignent un peu plus d'une zone de relégation de laquelle les Lorrains ont décidément du mal à s'extraire. Il va enfin se décrisper un peu. Francis Gillot a longtemps affiché en conférence de presse d'après match un visage bien sombre depuis le début de la saison, pour apprécier à sa juste valeur le succès de ses troupes sur Nancy (2-0), dimanche soir à l'occasion de la 16e journée. Après avoir dominé Caen sur le même score huit jours plus tôt, les Girondins enchainent une deuxième victoire de rang en championnat, une première cette saison. Trois points extrêmement précieux au niveau comptable puisque Nice, première équipe relégable, accuse cinq longueurs de retard sur les Girondins. Une situation toutefois fragile, Bordeaux devant se rendre le week-end prochain au stade Vélodrome face à des Marseillais, semble-t-il, revigorés depuis le 3-0 infligé au PSG. Avant d'appréhender peut-être ce voyage en Provence, Plasil et ses coéquipiers peuvent s'appuyer sur de réels progrès dans le jeu. Un Plasil record Le match nul obtenu contre le PSG il y a un mois (1-1, 13e journée), dans la foulée d'un succès à Ajaccio, a symbolisé un véritable mieux dans la manière de jouer. Contre Nancy, ces bonnes dispositions ont fait mouche après...16 secondes. Sur le coup d'envoi, Trémoulinas transmettait à Maurice-Bellay dont le débordement aboutissait à un centre repris sans contrôle par Bellion. La reprise de l'ex-attaquant de MU trouvait le poteau. Plasil, le plus prompt, trompait de près Ndy Assembe (1-0, 1ere). Le but le plus rapide de la saison 2011-12 (le précédent record était détenu par le Marseillais Rémy à Dijon) ne profita pas pleinement aux préférés de Chaban-Delmas qui se distinguèrent par Maurice-Belay (22e) ou Saivet (35e), sans danger pour le gardien camerounais. Carrasso, au contraire, fur le plus heureux en voyant Bakar commettre une "faute professionnelle" comme diraient certains. Alerté par un caviar de Niculae, l'attaquant nancéen vendangeait son duel d'une manière assez incroyable (43e). Henrique, lui, ne gâchait pas l'occasion de signer le break au retour des vestiaires, ou presque, en reprenant de la tête un corner de Plasil (2-0, 51e). Un coup de massue définitif bien que la formation de Jean Fernandez se trouva dans l'obligation de réagir et d'afficher un visage bien plus déterminé au cours de la seconde période. Nancy a concédé en Gironde sa huitième défaite depuis le début de la saison. Les prochains matches, contre l'AC Ajaccio et Caen, sonnent déjà comme des rendez-vous décisifs pour les Lorrains.