Bordeaux rechute

  • A
  • A
Bordeaux rechute
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Les hommes de Jean Tigana ont été battus sur le terrain de Nice (2-1).

LIGUE 1 - Les hommes de Jean Tigana ont été battus sur le terrain de Nice (2-1). Désireux de capitaliser sa victoire à Paris (2-1) et son match nul réalisé avant la trêve internationale contre Marseille (1-1), Bordeaux est retombé dans ses travers de début de saison en concédant une défaite surprise sur le terrain de Nice (2-1), dimanche au Stade du Ray. Un revers qui permet au doute de revenir hanter les têtes girondines alors que le club au scapulaire pointe à une peu reluisante 18e place au classement de la Ligue 1 après cette 5e journée. Ce déplacement azuréen aura donc mal tourné pour les troupes de Jean Tigana, la faute notamment à une action que les champions de France 2009 exècrent en ce début de saison : le coup franc indirect. Bordeaux a ainsi encaissé trois de ses sept buts dans cet exercice 2010-2011 sur ce type d'action, le dernier en date dimanche à Nice. Après une faute de Ciani sur Ljuboja, Mounier joue rapidement le coup de pied arrêté et trouve Mouloungui sur l'aile gauche. Le Gabonais crochète Chalmé avant de crucifier Carrasso d'un puissant tir du droit (1-0, 35e). Écoutez Jean Tigana au micro de Julien Giarrizzi : Bordeaux a alors l'occasion de remettre les compteurs à zéro mais Plasil manque inexplicablement le cadre à bout portant (51e). Cette occasion ratée pourra nourrir de sérieux regrets du côté visiteur puisqu'en fin de partie, Henrique se fait déposséder du ballon par Mouloungui et, après un relais avec Digard, Bamogo trouve le chemin des filets (2-0, 90+4e). Le penalty transformé par Modeste, ancien Aiglon, dans les ultimes secondes de la partie (2-1, 90+6e) n'empêchera par Bordeaux d'enregistrer sa troisième défaite de la saison en cinq sorties. De mauvais augure à une semaine de recevoir Lyon. Brest et Lorient se neutralisent Dans l'autre rencontre disputée ce dimanche après-midi, Brest et Lorient sont restés muets au stade Francis-Le Blé (0-0). Un match nul et vierge qui n'arrange aucune des deux équipes bretonnes, cantonnées pour l'heure aux 13e et 14e rangs de l'élite, avec cinq points chacune au compteur.