Bordeaux-OM : déjà un choc !

  • A
  • A
Bordeaux-OM : déjà un choc !
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Bordeaux accueille l'OM dimanche soir en conclusion de la 4e journée.

LIGUE 1 - Bordeaux accueille l'OM dimanche soir en conclusion de la 4e journée. Drôle de choc. Présumé comme l'affiche de la 4e journée de Ligue 1, ce Bordeaux-OM n'est pas tout à fait celui que l'on attendait. Les deux derniers champions de France ont salement honoré leur statut en chutant lors des deux premières journées avant de se rattraper in extremis le week-end dernier, évitant ainsi une sérieuse crise de résultats. Alors que les Marseillais battaient péniblement les Lorientais au Vélodrome (2-0), les Girondins enregistraient une victoire plus convaincante au Parc des Princes (2-1), bien que Paris ait dominé une grande partie de la rencontre. Alou Diarra, auteur du but égalisateur, et ses coéquipiers ont retrouvé, au vu de la seconde période notamment, un peu plus de consistance. Une solidarité plus forte et un mental de compétiteur ont permis aux Bordelais de démarrer véritablement leur saison dans la capitale. C'est ce qu'espère Jean Tigana, interrogé au Haillan: "On saura si ce n'était qu'une étincelle ou si nous avons franchi un palier. J'attends une confirmation. Surtout qu'ensuite nous aurons quinze jours de trêve internationale. J'attends un peu plus d'occasions de but, il faut qu'on arrive à se libérer." L'OM sans victoire à Bordeaux depuis 1977 Libérés comme Yoann Gourcuff, parti mercredi à Lyon, et Fernando Cavenaghi, prêté le lendemain à Majorque. " C'est pareil dans tous les clubs. Nous sommes dans une période de chaises musicales. Nous sommes tous sur un pied d'égalité", rétorquait Tigana quand on lui demandait ce que pouvait changer ces absences, notamment celle de Gourcuff, le maître à jouer girondin. Les attaquants Anthony Modeste et Maazou Moussa sont venus gonfler les rangs bordelais et tenter de faire oublier Marouane Chamakh. Sans oublier Fahid Ben Khalfallah recruté pour apporter son dynamisme sur le côté droit. Quoi qu'il en soit, le succès à Paris a redonné le moral et la confiance au groupe girondin. Suffisant pour battre l'OM à Chaban-Delmas ? Les raisons de répondre par l'affirmative sont bien réelles d'autant que l'équipe de Didier Deschamps continue de se chercher et a vécu une semaine agitée. A peine digéré le départ de Niang à Fenerbahçe, Marseille a vécu avec l'incertitude autour de Loïc Rémy, finalement autorisé à la pratique du sport. L'ex-Niçois sera du voyage en Aquitaine, tout comme André-Pierre Gignac. L'ancien Toulousain, qui a également rejoint La Commanderie dans la semaine, ayant repris l'entraînement collectif après une entorse de la cheville gauche. De quoi donner un peu plus d'allant à une équipe difficilement venue à bout de Lorient le week-end dernier. Ce 2-0 n'a pas masqué en effet les insuffisances actuelles de l'OM qui, sans un Steve Mandanda de gala, son nouveau capitaine, aurait probablement perdu face aux Merlus. Le déplacement à Bordeaux est une excellente occasion de monter en régime et prouver là aussi que la saison a démarré huit jours plus tôt. Briser la série noire serait alors la meilleure des attitudes pour des Olympiens qui ne sont plus imposés en terre bordelaise en championnat depuis le 1er octobre 1977. En auront-ils les moyens ?