Bordeaux ne lâche rien

  • A
  • A
Bordeaux ne lâche rien
@ Reuters
Partagez sur :

COUPE DE LA LIGUE - Bordeaux a éliminé Sedan en quarts de finale (1-0).

COUPE DE LA LIGUE - Bordeaux a éliminé Sedan en quarts de finale (1-0). Pour faire face au calendrier démentiel qui attend les Girondins en cette seconde partie de la saison, Laurent Blanc avait décidé de faire souffler ses cadres mardi à l'occasion de la réception de Sedan, en match en retard des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. En effet, dans le onze de départ bordelais, seuls Cédric Carrasso et Alou Diarra faisaient office de titulaires habituels. Une équipe remaniée qui n'a pas failli à sa mission, décrochant son ticket pour le tour suivant en s'imposant sur la plus petite des marges face à des pensionnaires de Ligue 2 qui se sont battus jusqu'au bout (1-0). La première période est d'ailleurs assez équilibrée, même si les plus grosses occasions sont à mettre à l'actif des Girondins, grâce notamment à Grégory Sertic. A plusieurs reprises, le jeune milieu de terrain tente sa chance de loin, mais quand ce n'est pas la transversale qui repousse sa tentative (9e), Benoît Costil, le portier sedanais, est sur la trajectoire (19e, 24, 41e). Les Ardennais ne sont pas en reste et se procurent eux aussi des occasions dangereuses, à l'image de cette tête du Croate Ante Rozic, déviée par Cédric Carrasso, puis dégagée in extremis en corner par Alou Diarra (39e). La demi-finale à lorient Les hommes de Laurent Blanc vont finalement faire la différence en début de seconde période. A la suite d'un centre en retrait de David Bellion, auteur d'un débordement côté droit, Lossemy Karaboué manque complètement son dégagement à l'entrée de la surface. Le ballon revient devant le but et profite à Gouffran, qui trompe Costil d'un lob (1-0, 50e). Les affaires sedanaises se compliquent quasi-irrémédiablement lorsque Rozic écope d'un carton rouge pour un tacle par derrière sur Bellion (61e). En infériorité numérique, les Sedanais ne parviennent plus à véritablement inquiéter Carrasso et s'inclinent logiquement face à une formation girondine appliquée. Tenants du titre, les Bordelais se déplaceront à Lorient pour tenter d'obtenir leur billet pour la finale au Stade de France.