Bordeaux la joue Modeste

  • A
  • A
Bordeaux la joue Modeste
@ Reuters
Partagez sur :

TRANSFERTS - Les Girondins ont engagé Anthony Modeste pour muscler leur attaque.

TRANSFERTS - Les Girondins ont engagé Anthony Modeste pour muscler leur attaque. Après avoir dépensé un million d'euros pour le jeune Serbe Vujadin Savic, affirmant qu'il ne disposait que de 3 millions pour le mercato estival après "avoir raclé les fonds de tiroir", Jean-Louis Triaud vient de casser sa tirelire pour l'attaquant niçois Anthony Modeste. L'OGC Nice annonçait en tout cas jeudi qu'un accord avait été trouvé avec les Girondins, vraisemblablement autour de 3 millions d'euros, bonus compris. Ce vendredi, après avoir passé avec succès la visite médicale, Modeste a signé pour quatre ans avec le club au scapulaire. Le natif de Cannes débute en Ligue 1 lors de la saison 2007-2008. Après deux ans plutôt décevants parmi l'élite (3 buts en 42 apparitions), le joueur de 22 ans part se relancer à Angers au début du précédent exercice. Un pari réussi. L'imposant attaquant (1,86 m, 84 kg) explose en Ligue 2 et trouve le chemin des filets à 20 reprises, terminant deuxième meilleur buteur du championnat derrière l'ex-Tourangeau Olivier Giroud. A peine revenu de son prêt, il exprime immédiatement son envie de quitter les Aiglons, au grand dam du président Stellardo qui doit aussi composer avec les velléités de départ de Loïc Rémy. Avec Bordeaux, l'international espoir (12 sélections, 8 buts) trouve le club idéal pour franchir un nouveau palier. Jean Tigana risque certainement d'accueillir ce renfort avec plaisir. L'ombre de Marouane Chamakh, parti cet été à Arsenal, plane encore sur le château du Haillan et la prestation du duo Cavenaghi-Gouffran à Montpellier dimanche dernier a dû laisser sceptiques bon nombre de supporters bordelais. Modeste, plus costaud, à l'aise dans le jeu aérien et capable de jouer dos au but, présente toutes proportions gardées un profil similaire à celui du Marocain. L'occasion est belle à saisir.