Bordeaux fait tourner

  • A
  • A
Bordeaux fait tourner
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Déjà qualifié pour les huitièmes de finale, Bordeaux se déplace à Haïfa mardi avec un groupe très rajeuni et limité à 15 joueurs.

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et assuré de terminer premier de son groupe, Bordeaux laissera ses cadres au repos mardi soir pour son dernier match face au Maccabi Haïfa. Solide leader de Ligue 1 après la victoire obtenue samedi face au PSG (1-0) lors de la 16e journée, Bordeaux est également serein sur la scène européenne. Auteurs d'un parcours exemplaire dans le groupe A qui comptait pourtant la Juve et le Bayern Munich, les Girondins se déplacent en effet mardi sur la pelouse du Maccabi Haïfa avec la certitude de finir en tête de leur poule, même en cas de défaite, et donc d'affronter en huitièmes de finale de l'épreuve le deuxième d'un autre groupe.Bien décidé à gérer au mieux sa formation pour la suite de la saison, Laurent Blanc a donc décidé de se passer de ses meilleurs joueurs. Carrasso, Chalmé, Ciani, Planus, Trémoulinas, Diarra, Gourcuff, Plasil et Gouffran n'ont ainsi pas fait le déplacement en Israël. L'entraîneur girondin a par ailleurs convoqué un groupe restreint de quinze joueurs, dans lequel figure de nombreux jeunes: le gardien de but Abdoulaye Keïta, l'attaquant Henri Saivet, le milieu de terrain Paul Lasne et les défenseurs Ludovic Sané et Christopher Glombard.Ramé: "Une chance pour tous les joueurs"Cette rencontre sera également l'occasion pour certains joueurs en difficulté comme Fernando Cavenaghi ou David Bellion de retrouver la confiance. Pour Ulrich Ramé, qui retrouve une place de titulaire dans le but, pas question d'aborder avec légèreté cette rencontre comme il l'a confié sur le site internet des Girondins: "C'est un match qui va être très utile pour ceux qui ont besoin de temps de jeu. Je fais partie de ce lot. Nous allons devoir en profiter. Il s'agit tout de même d'une rencontre de Ligue des Champions. Disputer ce type de match est une vraie chance pour tous les joueurs. Il faudra vraiment profiter de cette partie en Israël"."Le Maccabi Haïfa est certainement l'équipe qui nous a posé le plus de problèmes lors de nos 3 premiers matches, concède l'expérimenté portier bordelais. C'est une équipe qui développe un bon football. Nous n'allons pas assister à un match fermé. Tous les ingrédients sont réunis pour disputer un bon match et faire un bon apprentissage pour beaucoup de joueurs. Nous venons dans l'idée de prendre un maximum de points". Si elle n'est pas nécessaire sur le plan comptable, une victoire permettrait aux Girondins de rester sur leur très bonne dynamique actuelle.