Bordeaux fait plonger Lyon

  • A
  • A
Bordeaux fait plonger Lyon
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Les Lyonnais sont 17e après leur défaite à Bordeaux (2-0).

LIGUE 1- Les Lyonnais sont 17e après leur défaite à Bordeaux (2-0). Et dire qu'il y a quelques temps, ces deux-là se disputaient une place en demi-finale de la Ligue des champions. Moins de six mois plus tard, Bordeaux et Lyon se retrouvaient donc dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1, dans un supposé choc du dimanche. Mais si l'on devait ressortir un acteur majeur de ce match, l'ennui gagnerait haut la main. Jouée sur un rythme lent et indolent, la rencontre a en effet livré 90 minutes d'un niveau assez pauvre, seulement ponctuée par un but d'Alou Diarra et un slalom génial de Jussiê, qui offrent la victoire aux Girondins (2-0). Un succès qui permet à la troupe de Jean Tigana de sortir de la zone de relégation (13e), alors que Lyon frôle désormais avec la ligne de flottaison (17e). Écoutez Alou Diarra au micro de Jean-Charles Banoun : Une place au classement qui risque bien d'irriter la rétine de Jean-Michel Aulas, demain, au réveil. Outre ce piètre rang, c'est le niveau de jeu rhodanien qui inquiète. Le 4-2-3-1 mis en place par Claude Puel, avec notamment un Gourcuff à côté de ses pompes pour son retour en Gironde, a montré d'incroyables limites avec un jeu sans vie, ni mouvement. Preuve que rien ne va entre Rhône et Saône, la performance apathique de Lisandro Lopez d'ordinaire si combatif, qui manque son face-à-face avec Carrasso en première période (32e). Pratiquement la seule occasion de la rencontre pour les Lyonnais, ou cette ultime arrêt réflexe du portier adverse sur une frappe de Gomis en toute fin de match (90e). Côté bordelais, le constat sera forcément meilleur avec les trois points dans la musette. Mais Jean Tigana a encore du pain sur la planche, notamment dans son animation offensive. Hormis sur coups de pied arrêtés, dont l'un d'entre eux a trouvé la tête décisive de Diarra (1-0, 60e), les Girondins ont en effet eu bien du mal à approcher le but de Lloris, avec notamment un Maazou qui a parfois étonné par son manque de culture tactique. Le but de Jussiê en fin de rencontre tient lui de l'exceptionnel, avec un slalom fantastique entre les ruines de la défense lyonnaise (2-0, 92e). Défensivement, le constat est positif puisque c'est la première fois cette saison que Carrasso n'encaisse pas de but. Et dans ce contexte difficile, il est probable que ces petites choses soient amplement suffisantes pour faire grimper le curseur "confiance" d'une équipe au fond du trou il y a peu. Écoutez Jean-Michel Aulas au micro de Jean-Charles Banoun :