Bordeaux en quête de confirmation

  • A
  • A
Bordeaux en quête de confirmation
Partagez sur :

Empêtrés dans un début de saison catastrophique, les Girondins ont commencé à relever la tête à Ajaccio. Un succès qui demande néanmoins confirmation ce dimanche lors de 13e journée et la réception du leader, le Paris Saint-Germain. Une nécessité, en forme d'exploit, qui prend d'autant plus de sens que les Aquitains n'ont encore pas réussi à s'imposer dans leur antre de Chaban-Delmas en Ligue 1 cette saison.

Empêtrés dans un début de saison catastrophique, les Girondins ont commencé à relever la tête à Ajaccio. Un succès qui demande néanmoins confirmation ce dimanche lors de 13e journée et la réception du leader, le Paris Saint-Germain. Une nécessité, en forme d'exploit, qui prend d'autant plus de sens que les Aquitains n'ont encore pas réussi à s'imposer dans leur antre de Chaban-Delmas en Ligue 1 cette saison. Alors que Paris, premier du championnat et dont l'actionnaire vient de confirmer les ambitions très fortes, continue de voir l'avenir en grand, Bordeaux cherche plus modestement un premier succès en championnat cette saison à domicile. Deux trajectoires totalement opposées qui vont tout de même se croiser dimanche soir pour l'une des affiches de la 13e journée. Un duel attendu à plusieurs titres, le premier étant que ces dernières saisons ces oppositions directes ont souvent été alléchantes. Or, si cette fois le PSG doit s'imposer pour continuer à mener grand train en tête du classement, les Girondins ne peuvent attendre davantage pour enfin offrir une victoire à leurs supporters. En ce sens, Francis Gillot va sans doute reconduire l'équipe qui a disposé d'Ajaccio la semaine dernière (2-0). Une victoire aux vertus apaisantes pour un groupe qui panse encore ses plaies et qui cherche enfin à s'inscrire dans une continuité positive. "C'est évident, si on bat Paris dimanche, on peut être lancé. Battre Paris aujourd'hui, beaucoup de clubs veulent le faire, peu y arrivent. Si on les bat, c'est un exploit", plaide ainsi l'entraîneur bordelais. Bordeaux, bête noire du PSG Si dans l'absolu Bordeaux qui ambitionne de battre le PSG à domicile, cela ne devrait représenter qu'une simple logique, les Aquitains ont été capables de rendre des copies tellement faibles et de lâcher des matches avec une telle facilité qu'on peut aujourd'hui effectivement parler d'exploit. "On sait également qu'on peut les inquiéter sur un match comme toutes les équipes du championnat. Est-ce que l'on va montrer un beau visage pour les inquiéter ou va-t-on être en dessous de ce qu'on peut faire pour gagner ? C'est la question. C'est sûr qu'on peut les battre sur un match et après il faut être à 100% tous ensemble, que tout se déroule correctement par rapport à ce que l'on a prévu", enchaîne l'entraîneur des Marine et Blanc. Un technicien qui a pu prendre le temps de préparer cette rencontre avec deux grosses séances mercredi et jeudi avant de faire souffler son groupe vendredi pour la "fraîcheur". Un luxe qui représente l'un des rares avantages de Bordeaux par rapport à une formation du Paris Saint-Germain qui enchaine les matches puisqu'elle a joué jeudi en Ligue Europa (Victoire face à Bratislava 1-0). Si Pastore se dit "fatigué", cela explique ses performances moins pimpantes qu'en tout début de saison, malgré tout, il reste décisif et c'est justement ce qui fait la différence... "Bordeaux, c'est un peu notre bête noire et ce serait bien d'enrayer cette dynamique négative face à cette formation, confie pour sa part Christophe Jallet sur le site officiel du club parisien. On veut donc aller gagner là-bas pour poursuivre sur notre lancée et rester en tête du Championnat, tout en créant la différence avec nos poursuivants, qui nous marquent de très près derrière. Les ambitions sont claires pour Paris et une victoire à Bordeaux serait un pas de plus pour oublier le passé.