Bordeaux comme un Lyon !

  • A
  • A
Bordeaux comme un Lyon !
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Vainqueur de l'Olympiakos (2-1), Bordeaux a rejoint l'OL en quarts.

LIGUE DES CHAMPIONS - Vainqueur de l'Olympiakos (2-1), Bordeaux a rejoint l'OL en quarts. Pour la première fois depuis la saison 2003-2004 et la qualification de Monaco et Lyon, il y aura deux clubs français en quarts de finale de la Ligue des champions cette saison. Après l'Olympique Lyonnais, tombeur du grand Real Madrid (1-0, 1-1), c'est Bordeaux qui s'est hissé à ce stade de la compétition en éliminant l'Olympiakos. Vainqueurs en Grèce à l'aller grâce à un but de Michaël Ciani (1-0), les Girondins pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant rapidement la marque lors du match retour disputé mercredi au Stade Chaban-Delmas, mais ils ont été sous pression jusqu'à la fin, s'imposant dans la douleur (2-1). Yoann Gourcuff avait pourtant mis ses coéquipiers sur la bonne voie. Sur un coup franc obtenu sur la gauche de la surface par Wendel, le meneur de jeu girondin enroule parfaitement son tir qui termine dans la lucarne opposée d'Antonis Nikopolidis (1-0, 5e). Sonnés par cette ouverture du score précoce, les Grecs peinent à réagir et Gourcuff est tout proche de doubler la mise sur une action en tout point identique. L'international tricolore enroule encore parfaitement son coup franc et lobe de nouveau l'expérimenté portier adverse, mais cette fois ce dernier est sauvé par son poteau (45e). Dans la foulée, les Bordelais connaissent une grosse frayeur, avec la frappe de Trevor Lua-Lua déviée victorieusement par Matt Derbyshire, mais l'arbitre refuse logiquement le but pour une position de hors-jeu. Les Bordelais se font peur De retour des vestiaires, les affaires se compliquent pour le club du Pirée puisque l'Anglais Derbyshire est expulsé après avoir écopé de deux cartons jaunes, le premier pour contestation, le second pour un tacle appuyé sur Jaroslav Plasil. Mais alors que les Girondins semblent avoir le match en main, les troupes de Bozidar Bandovic vont sonner la révolte. A peine entré en jeu, Konstantinos Mitroglou profite d'une touche effectuée sur le côté gauche pour fusiller Cédric Carrasso d'une superbe reprise en demi-volée de l'entrée de la surface (1-1, 65e). La situation échappe encore un peu plus aux champions de France lorsqu'Alou Diarra est exclu pour avoir reçu deux cartons jaunes en deux minutes (66e et 68e). Il ne suffit alors plus que d'un but à l'Olympiakos pour se qualifier, mais les hommes de Laurent Blanc, malgré des signes de fébrilité, parviennent à se ressaisir et à doubler la mise suite à une tête puissante de Marouane Chamakh, consécutive à un centre de Benoît Trémoulinas (2-1, 88e). Soulagés, les Bordelais atteignent ainsi les quarts de finale de la Ligue des champions, ce qui ne leur était plus arrivé depuis 1988. A l'époque, le club au scapulaire avait chuté face au PSV Eindhoven dans une compétition qui s'appelait encore la Coupe des clubs champions.