Bordeaux brise le rêve de Vannes

  • A
  • A
Bordeaux brise le rêve de Vannes
Partagez sur :

Bordeaux était trop fort pour Vannes. Samedi au Stade de France, les Girondins ont facilement dominé les Bretons en finale de la Coupe de la Ligue (4-0), grâce à des buts de Wendel (3e), Planus (10e), Gouffran (12e) et Gourcuff (40e). C'est la troisième fois que les Bordelais remportent cette compétition.

Bordeaux était trop fort pour Vannes. Samedi au Stade de France, les Girondins ont facilement dominé les Bretons en finale de la Coupe de la Ligue (4-0), grâce à des buts de Wendel (3e), Planus (10e), Gouffran (12e) et Gourcuff (40e). C'est la troisième fois que les Bordelais remportent cette compétition.L'écart était trop grand entre Vannes et Bordeaux samedi au Stade de France. Surprise de cette édition 2009 de la Coupe de la Ligue, le dixième de Ligue 2, qui s'est offert le scalp de trois clubs de l'échelon supérieur, Valenciennes, Auxerre et Nice, pour se hisser en finale, n'a pas pu rivaliser face à des Girondins intraitables. Tout heureux de retrouver le VOC à ce stade de la compétition, les supporters bretons donnent de la voix dès le coup d'envoi, mais ils vont rapidement déchanter. Lancé à la limite du hors-jeu par Diego Placente, Wendel contrôle de la poitrine et devance la sortie de Christophe Revel d'un subtil lob qui va se loger dans le petit filet du portier breton (1-0, 3e). Frustrés, les hommes de Stéphane Le Mignan tentent de réagir mais la rencontre va tourner au cauchemar. Sur un corner de Wendel, Revel manque son intervention et Marc Planus marque à bout portant dans le but vide (2-0, 10e). Et ce n'est que le début.Le cauchemar de RevelSur un coup franc lointain de Yoann Gourcuff, Yoan Gouffran devance de la tête la sortie aventureuse de Revel (3-0, 12e). Deux erreurs payées cash par le portier vannetais, sauveur de son équipe lors des tours précédents notamment lors des séances de tirs au but. Seul petit souci pour les Bordelais, la sortie prématurée de Wendel, blessé au genou, qui cède sa place à Benoît Trémoulinas. Sonnés, les Vannetais tentent bien une timide riposte, mais Frédéric Sammaritano manque par deux fois le cadre sur des tentatives lointaines (21e et 29e).Désormais à l'abri, les Girondins restent à l'affût du moindre contre. Après un une-deux avec Gouffran, Gourcuff ajoute même un quatrième but avec un peu de réussite puisque son tir de l'entrée de la surface est dévié par un pied adverse (4-0, 40e). En seconde période, les Morbihannais ne parviennent pas à tromper la vigilance des Bordelais qui auraient pu aggraver le score, mais Revel se rattrape de ses erreurs.Déjà vainqueurs de la compétition en 2002 et 2006, les Girondins égalent ainsi le Paris Saint-Germain au palmarès de l'épreuve avec trois succès et empochent, par la même occasion, leur deuxième titre de la saison après le Trophée des Champions acquis aux dépens de l'OL en août dernier. Le club au Scapulaire rêve désormais de conclure l'année en beauté en devenant champion de France.