Bordeaux a souffert

  • A
  • A
Bordeaux a souffert
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Bordeaux s'est imposé de justesse, mercredi, face au Maccabi Haïfa (1-0) lors de la 2e journée de la C1.

Au terme d'une rencontre très disputée mercredi, les Girondins de Bordeaux ont obtenu un succès précieux acquis sur le fil contre le Maccabi Haïfa (1-0) lors de la deuxième journée de la Ligue des Champions.Un soulagement. Les Girondins de Bordeaux ont eu toutes les peines du monde à décrocher une victoire, mercredi, contre le Maccabi Haïfa (1-0) lors de la 2e journée de la Ligue des Champions. Trois points qui permettent aux Aquitains d'occuper la première place du groupe A en compagnie du Bayern Munich, tenu en échec sur sa pelouse par la Juve (0-0).Après un match nul des plus encourageants obtenu sur la pelouse du Stadio Olimpico face à la Juventus Turin (1-1) il y a quinze jours, les Girondins de Bordeaux se devaient de confirmer à domicile face à la formation israélienne. Mais les choses n'ont pas été si simples au stade Chaban-Delmas. On peut même s'aventurer à dire que durant la première période, ce sont les joueurs visiteurs qui ont laissé la meilleure impression.Plus combatifs et plus déterminés, les hommes d'Elisha Levy se procurent même les meilleures occasions en obligeant Cédric Carasso à intervenir à chaque fois. D'abord sur une frappe de Meshumar (14e) puis sur un autre tir de Masilela (27e). Pour résumer, les champions de France peuvent s'estimer heureux de rentrer aux vestiaires sur un score de parité. Conscient des difficultés rencontrées par ses hommes, Laurent Blanc décide de remplacer Yoann Gourcuff, blessé à la cuisse, par Fernando à la pause.Ciani forte têteMalgré ce changement handicapant, la seconde période des Bordelais sera pourtant bien meilleure. David Bellion ne trouve pas le cadre en se jetant (70e) alors que Wendel voit Davidovitch claquer en corner sa reprise de volée acrobatique (82e). la délivrance viendra sur un coup de pied de coin parfaitement tiré par Grégory Sertic. Le ballon est déposée sur le crâne de Michaël Ciani qui ouvre la marque d'une tête piquée (1-0, 83e).Chaban-Delmas peut alors exulter et voir ses favoris poursuivre son bon parcours au sein de la compétition la plus prestigieuse du Vieux Continent. Une bonne tenue qu'il faudra encore affirmer dans trois semaines contre le Bayern Munich.