Boom dynamite le prologue

  • A
  • A
Boom dynamite le prologue
Partagez sur :

En spécialiste de l'effort solitaire, Lars Boom a remporté ce dimanche le prologue du Critérium du Dauphiné, couru dans les rues de Saint-Jean-de-Maurienne. Le Néerlandais de la Rabobank a bouclé les 5,4 kilomètres du parcours en 6'18, soit trois secondes de mieux qu'Alexandre Vinokourov (Astana) et six devant Bradley Wiggins (Sky). Blel Kadri a pris la cinquième place.

En spécialiste de l'effort solitaire, Lars Boom a remporté ce dimanche le prologue du Critérium du Dauphiné, couru dans les rues de Saint-Jean-de-Maurienne. Le Néerlandais de la Rabobank a bouclé les 5,4 kilomètres du parcours en 6'18, soit trois secondes de mieux qu'Alexandre Vinokourov (Astana) et six devant Bradley Wiggins (Sky). Blel Kadri a pris la cinquième place. Les chronos qui ouvrent les courses par étapes, Lars Boom adore ça. Comme sur Paris-Nice l'an dernier à Montfort-l'Amaury et sur le Tour Down Under cette saison, le coureur néerlandais a fait parler son explosivité pour remporter ce dimanche le prologue du Critérium du Dauphiné. Sur un parcours de 5,4 kilomètres tracé dans les rues de Saint-Jean-de-Maurienne, le rouleur de la formation Rabobank a signé un temps canon en 6'18 pour s'offrir sa deuxième victoire depuis le début de la saison. "Je ne m'attendais pas à gagner car j'ai eu un problème au genou qui m'a gêné assez longtemps, depuis le Tour de Californie. Mais j'ai tout de même bien travaillé à l'entraînement, et je me rends compte que je suis en forme, tout va bien", a-t-il réagi sur le site officiel de la course. Il y avait pourtant une sacrée concurrence pour l'empêcher de briller, mais les spécialistes de l'effort solitaire se sont cassés les dents sur le chrono de Boom. L'expérimenté Alexandre Vinokourov (Astana) lui a concédé deux secondes au passage sur la ligne d'arrivée, tandis que Bradley Wiggins (Sky) est arrivé avec cinq secondes de retard sur le Néerlandais. "Le parcours était parfait pour moi, avec une côte dès le départ, a expliqué Boom. C'est la première fois que je viens sur le Critérium du Dauphiné, et je suis ravi de débuter de cette manière, avec le maillot de leader sur les épaules." Cadel Evans, aux ambitions élevées sur cette course, s'est contenté du septième temps, à neuf secondes du vainqueur, Jürgen Van den Broeck est un peu plus loin (15e à 14"), tout comme Samuel Sanchez (24e à 15"). A noter par ailleurs le joli tir groupé des Français avec coureurs tricolores dans les dix premiers. Le meilleur d'entre eux, Blel Kadri (AG2R-La Mondiale), a signé un bon cinquième temps, à huit secondes de Boom, suivi de près par son coéquipier Christophe Riblon et les deux coureurs de Saur-Sojasun Cyril Lemoine et Jérôme Coppel. Pas sûr que Boom ne conserve très longtemps son maillot de leader puisque dès lundi, le profil de l'étape conviendrait parfaitement à une échappée avec trois ascensions répertoriées dont la montée finale (2e cat.) vers Saint-Pierre-de-Chartreuse.