Bon départ pour Serena

  • A
  • A
Bon départ pour Serena
Partagez sur :

TENNIS - Serena Williams a débuté le Masters de Doha par une victoire sur Zvetklana Kuznetsova (7-6, 7-5).

A la lutte avec Dinara Safina pour finir l'année en tête du classement mondial, Serena Williams a débuté mardi le Masters de Doha par un succès sur Svetlana Kuznetsova (7-6, 7-5). Un peu plus tôt, sa soeur Venus a en revanche trébuché d'entrée face à Elena Dementieva (3-6, 7-6, 6-2). A noter que dans l'autre groupe, Azarenka a battu Jankovic.Repartie dans sa quête de la première place mondiale, un rang qu'elle retrouverait en cas de meilleur résultat que Dinara Safina à Doha, Serena Williams n'a pas manqué mardi son entrée dans une compétition qu'elle a déjà remportée une fois, en 2001. Opposée à Svetlana Kuznetsova en clôture d'une première journée entamée par le succès de Victoria Azarenka sur Jelena Jankovic dans le groupe blanc (6-2, 6-3), suivi par la défaite de sa soeur Venus contre Elena Dementieva (3-6, 7-6, 6-2), Serena avait à coeur de "venger" l'honneur de la famille avant les retrouvailles avec son aînée d'une année mercredi, mais surtout de prendre un bon départ dans un groupe marron presqu'à quitte ou double.Il serait pourtant osé de dire que Serena Williams a fourni une grande prestation dans la chaleur de la nuit qatarie. Mais comme souvent, elle a su se montrer irréprochable dans les moments décisifs, au contraire de son adversaire. Sans rythme, ce match aux faux airs d'un Etats-Unis-Russie de Fed Cup débutait mollement. La Russe avait pourtant l'occasion d'empocher la première manche puisqu'elle menait 5-4, service à suivre, mais l'Américaine s'en sortait avec aplomb. Après avoir sauvé deux balles de set, elle concluait alors dès sa première opportunité dans le jeu décisif, sur une montée rageuse ponctuée par un cri, qui ne l'était pas moins (7-6 [6]). Et si Kuznetsova, pas toujours franchement concernée, faisait le break pour se détacher (3-1), c'était pour mieux se faire reprendre dans la foulée. La native de Saint-Pétersbourg manquait encore le coche à 5-5, 40-15 en sa faveur, avec deux double-fautes consécutives, qui offrait le match sur un plateau à une Serena, qui n'en demandait pas tant (7-6, 7-5)Mauvais départ pour la tenante du titreTenante du titre, sa soeur Venus revenait elle à Doha avec la volonté de réussir la passe de deux, face à une Elena Dementieva qu'elle dominait 9 victoires à 2 avant ce nouvel affrontement. L'aînée des Sisters avait même remporté leurs six dernières confrontations et ne s'était plus inclinée contre la Russe depuis... 2004 ! Autant dire que l'avantage psychologique était indéniablement du côté U.S, ce qui était confirmé dans un premier set remporté facilement par l'Américaine (6-3).Dementieva, comme souvent, multipliait les double-fautes (15 au total) et cédait d'entrée de deuxième manche sa mise en jeu. Menant 6-3, 3-1, la septième joueuse mondiale avait le match en mains, mais perdait sa concentration et laissait son adversaire passer devant pour la première fois du match (4-3). Les deux femmes se départageaient finalement au jeu décisif et, malgré un bon départ de Venus Williams (2-0), Elena Dementieva l'emportait 8 points à 6 sur une double-faute de son adversaire. L'ultime acte n'était qu'une formalité pour une Russe désormais beaucoup plus appliquée, qui l'emportait avec autorité, après 2h40 de jeu (3-6, 7-6, 6-2). De quoi prendre un bon départ dans ce groupe marron, avant de retrouver sa compatriote Svetlana Kuznetsova jeudi.