Bon départ pour Orléans

  • A
  • A
Bon départ pour Orléans
Partagez sur :

BASKET - Orléans a débuté sa saison de Pro A par un succès face à Chalon (87-81), tout comme Le Mans face à Strasbourg (83-76).

Quatre jours après avoir obtenu sa qualification pour l'Euroligue, Orléans a parfaitement réussi ses débuts en Pro A en s'imposant sur le parquet de Chalon (87-81), en match en retard de la 1ère journée. Même constat pour Le Mans, vainqueur de Strasbourg (83-76).La rentrée tardive a du bon. Occupés à en découdre lors des barrages de l'Euroligue pendant que leurs camarades de l'Hexagone débutaient la saison de Pro A, Le Mans et Orléans ont eu l'occasion de faire leurs premiers pas respectifs, mardi soir, au sein du championnat de France. Et force est de constater que les deux retardataires ont réussi leur entrée en lice avec des victoires à Chalon-sur-Saône pour l'Entente (87-81) et à domicile contre Strasbourg pour le MSB (83-76).Forts de leur qualification en Euroligue aux dépens du Benetton Trévise, les Orléanais avaient un statut à assumer sur le parquet du Colisée de Chalon-sur-Saône. Les hommes de Philippe Hervé ont répondu présent. L'inévitable Cedrick Banks et la recrue venue de Hyères-Toulon, Austin Nichols, ont pleinement contribué au succès d'une équipe qui était pourtant menée de dix points à l'entame de la dernière période (55-65). Le premier cité a ainsi rendu une belle copie ponctuée de 20 points (à 5/7 à trois points) et 5 passes décisives alors que le second a terminé meilleur marqueur du match avec ses 21 points et un pourcentage de réussite des plus flatteurs de 70% (dont 5/8 à trois points).La réaction mancelleDu côté manceau, on souhaitait oublier la déception ayant suivi l'élimination européenne contre Berlin en obtenant une première victoire à Antares pour lancer la saison de Pro A. Les Sarthois ont livré une prestation aboutie en maîtrisant leurs adversaires alsaciens et ont réussi leur mission. Le collectif du MSB a semblé déjà en place et c'est sans doute à partir de là que les hommes de J.D. Jackson ont construit leur succès. Preuve en est la répartition de la marque. Zack Wright (14 points), Dewarick Spencer (17 points), Maleye Ndoye (17 points) et Antoine Diot (16 points) ont notamment permis au Mans de se relancer.Reste désormais aux deux équipes victorieuses du soir de s'affronter le 17 novembre prochain à Orléans pour revenir au niveau de leurs homologues de Pro A en termes de matches joués. D'après leurs bonnes dispositions entrevues mardi, ces deux grosses cylindrées du championnat de France auront encore leur mot à dire cette saison.