Bolt sur le même rythme

  • A
  • A
Bolt sur le même rythme
Partagez sur :

Usain Bolt comptait sur le meeting d'Ostrava pour lancer sa progession après une rentrée un brin poussive à Rome. Raté ! Le recordman du monde s'est contenté de "seulement" 9"91 sur la piste tchèque, laissant la meilleure performance mondiale de l'année à son compatriote jamaïcain Mullings, deuxième ce mardi en 9"97. Doucouré a livré une rentrée intéressante.

Usain Bolt comptait sur le meeting d'Ostrava pour lancer sa progression après une rentrée un brin poussive à Rome. Raté ! Le recordman du monde du 100 mètres s'est contenté d'un temps de 9"91 sur la piste tchèque, laissant la meilleure performance de l'année à son compatriote jamaïcain Steve Mullings, deuxième ce mardi en 9"97. De son côté, Ladji Doucouré a livré une rentrée intéressante. Usain Bolt ne progresse pas. Bien sûr, il n'est pas l'heure de s'inquiéter. Avec un chrono de 9"91, le Jamaïcain garde un chrono honorable, à un petit centième de la meilleure performance mondiale de l'année, réalisée le 16 avril à Starkville par son compatriote Steve Mullings. Mais, déçu par sa rentrée à Rome, sa première course en dix mois, où il a dû s'arracher pour s'imposer devant Asafa Powell et un bon Christophe Lemaitre, "La Foudre" voulait se rassurer et titiller le chrono. Un pari visiblement raté... Son entraîneur évoquait ainsi un temps de 9"80. Sur la piste tchèque, face à Mullings et Clarke ou encore l'Antiguais Daniel Bailey, Bolt n'a pas fait parler la poudre, loin de l'assurance de ses grands succès. Un temps de réaction moyen (0"152), une bonne première foulée puis un petit sentiment d'écrasement au moment de se relever, le doute enfin aux 40 mètres au moment de remarquer que son habituelle accélération peinait à faire la différence. Au bout de ce 100 mètres, un nouveau 9"91, certes avec des derniers mètres en relâchement, mais qui renforcera les doutes du héros de Berlin en 2009 en quête de certitudes. Mais les Mondiaux de Daegu, véritable test sur la route des Jeux Olympiques de Londres, n'auront lieu que fin août. Et même en souffrant, Bolt gagne. C'est déjà ça... Le Jamaïcain pourra toutefois demander des conseils à Véronica Campbell. Car si le roi du sprint peine à lancer sa saison, sa consoeur, elle, a dynamité cette entame 2011. MPM pour Veronica Campbell La double championne olympique du 200 mètres a affolé le chrono avec 10"76 au bout de son 100 mètres, soit la huitième performance mondiale de tous les temps (à trois centièmes du record d'Europe de Christine Arron établi à Budapest en 1997), battant son record personnel datant de l'an passé à Eugene (10''78). Une grosse performance que n'a pas pu établir Dayron Robles sur 110 mètres haies. Le Cubain s'est contenté de 13''14 dans une course houleuse marquée par deux chutes. Encourageant toutefois trois jours après avoir réalisé 13''07 à Hengelo aux Pays-Bas. De son côté, Ladji Doucouré a pu en profiter pour observer la marge qu'il a encore à parcourir. Le hurdler français a réalisé une rentrée encourageante pour sa première course depuis les Championnats d'Europe de Barcelone avec 13''52 et une sixième place. Il lui reste beaucoup de chemin mais Daegu semble encore bien loin pour beaucoup d'athlètes...