Bolt en haut de l'affiche

  • A
  • A
Bolt en haut de l'affiche
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLETISME - Le 100 mètres sera l'attraction du Meeting Areva au Stade de France.

ATHLETISME - Le 100 mètres sera l'attraction du Meeting Areva au Stade de France. Les diamants ne sont pas éternels mais certains d'entre eux devraient briller vendredi au Stade de France. Saint-Denis accueille la neuvième étape de la nouvelle Diamond League avec l'espoir que les performances soient à la hauteur du plateau proposé par les organisateurs bien que les Européens se trouvent dans la dernière ligne droite avant le grand rendez-vous de Barcelone à partir du 27 juillet. Christophe Lemaitre a fait justement du Meeting Areva une étape importante dans l'optique des championnats d'Europe, "une bonne occasion de me tester, de savoir où j'en suis", disait-il il y a deux mois. Aujourd'hui, l'élève de Pierre Carraz sait parfaitement où il se situe sur 100 mètres: en dessous de 10 secondes. Le week-end dernier aux Championnats de France de Valence, le sprinter de 20 ans a changé de dimension en s'adjugeant un doublé titre national-record de France sur 100 (9"98) et 200 m (20"16). "J'aurais bien aimé qu'il le fasse au Stade de France mais finalement c'est une belle promotion pour le meeting", rappelait Laurent Boquillet. Le directeur de la réunion francilienne a placé Christophe Lemaitre au couloir 5, entre Usain Bolt et Asafa Powell pour un 100 m qui occupera le haut de l'affiche. Les deux Jamaïcains, auteurs de la MPM (9"82) et qui s'affronteront pour la première fois cette année, seront également entourés de leur compatriote Yohan Blake (9"96 cette année) et de Daniel Bailey (Antilles néerlandaises) qui a signé 10 secondes le 30 juin à Reims. Le duel Lavillenie-Hooker La course reine à l'honneur, quoi de plus normal avec la présence de Bolt, mais il ne faut surtout pas oublier les autres. C'était le message envoyé par l'organisation qui a invité par ailleurs 5 000 jeunes. Boquillet a évoqué sept duels à suivre: Perche (Lavillenie-Hooker), hauteur (Vlasic-Howard), Triple saut (Tamgho-Idowu), Javelot (Thorkildsen-Pitkämäki), 800 m (Mulaudzi-Kaki), 110 m haies (Robles-Oliver) et 100 m (Bolt-Powell) - pour une réunion qu'elle a intitulé « Le choc des titans ». Une semaine après les Championnats de France de Valence, on retrouvera donc quelques têtes d'affiche tricolores avec un regard particulier sur un Renaud Lavillenie en grande forme. Le Clermontois vient de franchir 5,94 m, détrônant ainsi Steve Hooker aux bilans mondiaux (5,91 m), ce qui pourrait agacer l'Australien qui n'arrive plus à contrer le Français. Lavillenie a devancé Hooker lors de leurs trois dernières confrontations à Oslo, New York et Lausanne. Le champion du monde et olympique espère enfin inverser la tendance. Le public dionysien gardera également un oeil attentif sur Teddy Tamgho, fort de son retentissant 17,98 m triple sauté à New York. Jérôme Haeffler, lui, ne possède pas la notoriété du désormais troisième meilleur performeur de tous les temps, mais il s'est distingué dans la Drôme. Le lanceur de javelot de Colmar a redonné un coup de fouet à une discipline qui avait tendance à s'être endormie dans l'Hexagone. Haeffler est devenu champion de France avec un jet à plus de 80 m (80, 37 m). Les organisateurs lui ont donc fait une place pour vendredi aux côtés des cadors Thorkildsen et Pitkämäki.