Bolt battu par Gay !

  • A
  • A
Bolt battu par Gay !
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLETISME - Invaincu depuis deux ans, le Jamaïcain a été battu sur 100 m par l'Américain.

ATHLETISME - Invaincu depuis deux ans, le Jamaïcain a été battu sur 100 m par l'Américain. Il y avait de l'électricité dans l'air, ce vendredi, à Stockholm. Le choc des titans se tramait, sans le troisième d'entre eux certes - Asafa Powell ayant dû renoncer au meeting en raison de douleurs au dos et aux adducteurs consécutives à une blessure à l'aine contractée à Saint-Denis – mais avec les deux hommes les plus rapides du monde. Pour la troisième fois de leur histoire commune seulement, Usain Bolt et Tyson Gay étaient réunis, côte à côte, faisant face à un 100m appelé à entrer dans la légende. Un événement en soi, qui a tenu ses promesses... Lors de leurs deux précédentes explications, à New York en 2008 et à Berlin l'année passée, dans le cadre des Mondiaux, Usain Bolt avait eu le dernier mot, avec un aplomb tel qu'il avait profité de ces occasions pour repousser le record du monde à 9"72 d'abord, puis à 9"58. Cette fois, non seulement la Foudre n'a pu se surpasser de la sorte, mais en plus elle s'est inclinée, dans la douleur – un affront que le plus fantasque des athlètes n'avait plus subi sur la distance reine depuis deux ans, et un revers essuyé ici même, à Stockholm, devant Asafa Powell. La revanche à Bruxelles le 22 août ? A l'origine de ce véritable coup de tonnerre, l'Américain Tyson Gay, l'homme qui vaut 9"69 et qui pour parvenir à ses fins ce vendredi s'est fendu d'un chrono de 9"84, soit le record du meeting et l'une des toutes meilleures performances mondiales de l'année, derrière le 9"82 conjointement détenu par Bolt et Powell. La conséquence, sans doute, d'une blessure au tendon d'Achille que "Lightning Bolt" traîne depuis le début de la saison. Le Jamaïcain ayant souffert ce soir à Stockholm – rictus en plein effort faisant foi - pour signer un modeste chrono de 9"97, dans la foulée d'un 10"10 plus poussif encore en série, devant le vice-champion olympique trinidadien Richard Thompson (10"10). Si le physique suit, Usain Bolt pourrait toutefois ne pas tarder à prendre sa revanche. Le 22 août prochain se profile le meeting de Bruxelles, et l'intéressé comme son bourreau sont annoncés. Cerise sur le gâteau, Asafa Powell lui aussi devrait être de la partie. Avec un rang de leader de la Diamond League à défendre. Et peut-être une chance à saisir face à son compatriote et néanmoins rival...