Bleus: une défense sous pression

  • A
  • A
Bleus: une défense sous pression
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - En Irlande samedi, quatre titulaires de la défense française seront sous la menace d'une suspension lors du barrage retour.

A quelques jours du barrage aller pour le Mondial 2010 face à l'Eire, l'équipe de France procède à ses derniers réglages. Alors que plusieurs défenseurs français sont sous la menace d'une suspension pour le match retour, l'arrière-garde tricolore sera plus que jamais sous pression dans l'antre de Croke Park, samedi.Avant un déplacement aussi périlleux que déterminant pour son avenir sur la pelouse de Croke Park face à l'Eire en barrage aller du Mondial 2010, samedi, l'équipe de France avance en rangs serrés mais menacés. Des quatre titulaires habituels au sein de la défense française, tous sont sous la menace d'une expulsion pour le match retour au Stade de France, le 18 novembre prochain.Déjà sanctionné d'un carton jaune lors de précédentes rencontres au cours de la phase de poule, Bakary Sagna, William Gallas, Eric Abidal, Patrice Evra devront éviter la sanction face aux Irlandais sous peine d'être privés du barrage retour ce qui remettrait en cause la défense-type mise en place par Raymond Domenech depuis plusieurs rencontres."On a été obligé de doubler tous les postes, c'est une évidence. On ne sait pas ce qu'il peut arriver, déjà pendant le match puis c'est vrai avec les possibles suspensions pour le match retour", reconnaissait dernièrement à cet égard le sélectionneur national en conférence de presse. Les quatre défenseurs tricolores devront donc user de modération dans leurs interventions tout en conservant une nécessaire efficacité. Un compromis peu évident à obtenir.Abidal: "Essayer de faire le match parfait"Titulaire indiscutable côté gauche, Patrice Evra a rappelé les responsabilités qui incombent à chacun, sur le site internet du Figaro. "On aura besoin de patience et d'une rigueur défensive parfaite. Il faudra savoir se sacrifier. On n'a pas le droit à l'erreur. Si quelqu'un ne fait pas le boulot, il en prendra plein la tête. On n'est plus là pour rigoler", a prévenu le Mancunien quand son pendant droit, le Gunner Bacary Sagna, souligne la qualité du jeu des Irlandais qui évoluent pour beaucoup en Premier League. "La plupart, on les fréquente en championnat. Et s'ils sont dans ce championnat qui est le meilleur d'Europe, ça veut dire beaucoup", a confié l'ancien Auxerrois à L'Equipe.Défendre juste, voilà ce qui attend l'arrière-garde de l'équipe de France. Eric Abidal, qui devrait épauler William Gallas dans l'axe, résume, pour Europe 1, la tâche des Bleus: "il faudra répondre présents dans les duels sans oublier de poser notre jeu pour essayer de faire le match parfait"