Bleus: les échos de Tignes

  • A
  • A
Bleus: les échos de Tignes
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - En route pour les dernières nouvelles des Bleus, en stage à Tignes.

EQUIPE DE FRANCE - En route pour les dernières nouvelles des Bleus, en stage à Tignes.En 4-3-3 face au Costa Rica ?Raymond Domenech cogiterait-il au point de changer de schéma ? L'équipe de France a travaillé ce lundi une tactique nouvelle depuis que le sélectionneur est en place, avec trois milieux de terrain dont un seul reculé, devant un public familial massé à Tignes près d'un terrain baigné de soleil. L'entraîneur des Bleus était jusqu'ici habitué à aligner deux joueurs devant la défense, la plupart du temps Jérémy Toulalan et Lassana Diarra. Mais le forfait du second pour la Coupe du monde pourrait lui faire revoir sa copie.Après quelques exercices techniques, les Bleus sont passés aux choses sérieuses en fin d'après-midi sous l'oeil attentif de Raymond Domenech, qui les a donc disposés dans un système inhabituel pour lui. Devant la défense qui semble être celle des titulaires, avec Bacary Sagna, William Gallas, Eric Abidal et Patrice Evra, le sélectionneur a aligné un milieu de terrain en triangle avec Jérémy Toulalan devant la charnière, Florent Malouda légèrement à gauche et Yoann Gourcuff plutôt à droite, un peu plus haut placés. Ces sept joueurs ont fait face à une attaque composée de Franck Ribéry sur l'aile gauche, Thierry Henry dans l'axe et André-Pierre Gignac à droite. Un tel système, le plus souvent travaillé depuis le début du stage de Tignes, aurait l'avantage de faire jouer ensemble Malouda, auteur d'une excellente saison avec Chelsea, Ribéry, indispensable créateur, et Henry, capitaine et meilleur buteur de l'histoire des Bleus, tous plutôt portés sur la gauche. Les yeux cachés par des lunettes de soleil, Raymond Domenech n'a pas hésité à intervenir pour prodiguer ses conseils. Cette mise en place s'est poursuivie avec quelques changements de joueurs, Anthony Reveillère et Gaël Clichy prenant les places de latéraux face à une attaque composée de Djibril Cissé, Nicolas Anelka et Mathieu Valbuena. Ribéry a fait son retourAutorisé par le staff de l'équipe de France à faire le déplacement à Madrid, où le Bayern Munich affrontait samedi soir l'Inter Milan en finale de la Ligue des champions, Franck Ribéry était de retour à Tignes ce lundi. Le milieu de terrain français, qui était plutôt attendu dimanche soir, n'avait pas fait le déplacement pour rien à Santiago-Bernabeu, car malgré la défaite des hommes de Louis van Gaal (0-2), avec qui il a défilé dans les rues de Munich, "Kaiser Franck" a profité de cette escale dans la capitale espagnole pour signer une prolongation de contrat avec le club bavarois jusqu'en 2015, avec à la clé un salaire annuel de 10 millions d'euros. Ce qui ne l'a pas dispensé de l'entraînement avec les Bleus...Gallas, Anelka, Gignac et Cissé s'entraînent à partAprès des frappes au but et des corners, la séance s'est terminée sous les acclamations des spectateurs, dont de nombreux enfants. Le matin, les Français avaient travaillé leur condition physique en multipliant les longueurs de terrain. Seuls William Gallas, Nicolas Anelka, André-Pierre Gignac et Djibril Cissé avaient suivi une séance différente, avec des exercices d'explosivité. Les gardiens de but s'étaient contentés d'un tennis-ballon. L'équipe de France quittera mardi la station savoyarde où elle a entamé sa préparation à la Coupe du monde de football. Direction Lens, pour un premier match amical contre le Costa Rica, mercredi soir.