Bleus : les échos de Tignes

  • A
  • A
Bleus : les échos de Tignes
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - En route pour les dernières nouvelles des Bleus, en stage à Tignes.

EQUIPE DE FRANCE - En route pour les dernières nouvelles des Bleus, en stage à Tignes.A la pêche au 24eLe forfait de Lassana Diarra, qui a donc de facto réduit la liste actuelle des Bleus retenus pour la Coupe du monde à 23 unités, entraîne une nouvelle question. Raymond Domenech emmènera-t-il ce groupe en Afrique du Sud ou va-t-il, comme le règlement de la FIFA l'y autorise jusqu'au 1er juin, faire appel à un autre élément ? Le sélectionneur tricolore pourrait ainsi être tenté de faire appel à un autre milieu récupérateur, lui qui ne dispose plus que de Jérémy Toulalan, Alou Diarra et Abou Diaby dans ce registre, alors que Yoann Gourcuff, dans un profil de relayeur plus proche du joueur d'Arsenal, peut également dépanner dans ce secteur.Dans cette hypothèse et en cas de confirmation de la présence de William Gallas, un autre défenseur pourrait alors faire les frais de ce remaniement. Et deux candidats potentiels – de leur propre aveu – à cette éviction se sont présentés dimanche en conférence de presse. Pour Gaêl Clichy "personne n'est sûr (de rester), même s'il y a certains joueurs qui sont forcément plus sûrs que d'autres. Après c'est sûr que je fais peut-être partie de ceux qui sont en ballottage. Mais je sais ce que peux apporter au groupe, j'essaie de le montrer à chaque entraînement et j'espère ne pas être ce joueur qui va partir." Un sentiment partagé par Sébastien Squillaci qui avoue lui que "tant que le coach n'a pas donné ses 23 je ne m'y sens pas encore." Fin du suspense dans "quelques jours ou quelques heures", pour le Sévillan qui reconnaît n'avoir "aucune indication". Wait and see donc...Place à l'attaqueAprès une mise en place tactique consacrée à la défense la veille, les attaquants tricolores ont eu à leur tour l'occasion de répéter leurs gammes dimanche matin, notamment lors d'oppositions sur demi-terrain, en deux touches de balle et avec gardien. Et si André-Pierre Gignac s'est montré particulièrement inspiré lors de cette séance, faisant preuve d'une belle précision dans le dernier geste, Djibril Cissé a lui été moins en réussite, alors que Thierry Henry, auteur d'une entame poussive, s'est bien repris par la suite.La frayeur de GallasWiliam Gallas, qui semble de mieux en mieux après une blessure au mollet gauche qui l'a écarté des terrains depuis le 31 mars dernier, s'est fait une belle frayeur dimanche après midi. Alors que les Bleus étaient descendus près du barrage de Tignes pour une initiation au buggy, l'engin du défenseur d'Arsenal s'est couché sur le flanc gauche. Gallas a rapidement été secouru et en a été quitte pour une belle frayeur, avant d'essuyer les moqueries de ses coéquipiers...Blanc le SavoyardL'ombre de Laurent Blanc plane sur Tignes... Alors que l'arrivée du "Président" aux commandes des Bleus après le Mondial a été confirmée dans la semaine par la Fédération française de football (FFF), on a appris que le futur sélectionneur connaissait décidément bien la station savoyarde, lieu habituel de préparation des Tricolores. D'après une information parue dans Le Dauphiné Libéré, Blanc posséderait en effet une propriété à Tignes. De là à l'imaginer rendre une petite visite à ses futurs joueurs et à son ancien coéquipier Alain Boghossian...