Bleus : la main heureuse au tirage

  • A
  • A
Bleus : la main heureuse au tirage
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

EURO 2012 - Le tirage au sort aura lieu vendredi. Jusque-là, la France a plutôt été chanceuse...

Depuis quinze jours et l’officialisation de la composition des chapeaux, Laurent Blanc et sa bande prient pour ne pas tomber dans le groupe de la mort au prochain Euro, en Pologne et en Ukraine. Avec les dernières prestations catastrophiques à la Coupe du monde 2010 et à l’Euro 2008, les Bleus ne sont pas têtes de série. Pire, ils sont dans le quatrième et dernier chapeau. L’équipe de France peut potentiellement être reversée dans la poule de l’Espagne, l’Allemagne et le Portugal… Mais à ce petit jeu du hasard, les footballeurs tricolores ont souvent eu la main chanceuse, si l'on s'en tient au passé récent...

LE TIRAGE AU SORT EN COUPE DU MONDE

CM-1982

L’exemple du Mondial 1982. A Madrid, la bande à Platini n’est pas tête de série et craint le pire. Mais une heure et demie plus tard, la France a le sourire. Elle se retrouve dans le groupe de l'Angleterre, la Tchécoslovaquie et le Koweït, soit un gros et deux (très) petits. Après la deuxième phase de poules, les Bleus perdront dans une demi-finale mythique aux tirs au but où Patrick Battiston est agressé par Schumacher. 

Tête de série, l’assurance tous risques. Pour éviter de tout remettre au hasard, le mieux reste quand même de faire partie des favoris et être tête de série. En 1986 (URSS, Hongrie et Canada), en 1998 (Danemark, Afrique du Sud et Arabie Saoudite), en 2002 (Sénégal, Uruguay et Danemark) et en 2006 (Togo, Suisse et Corée du Sud), la France, à chaque fois protégée, s’en tire plutôt très bien. Et 1990 et 1994 ? Non, on n’a pas oublié ces dates-là pour la simple et bonne raison que les Bleus n’ont pas réussi à se qualifier pour ces deux phases finales. 

Le gros lot en 2010. Le dernier tirage au sort en date est un exemple du genre de la chance tricolore. Après la main de Thierry Henry en barrages contre l’Irlande, la baraka des Bleus frise l’insolence. Dans le dernier chapeau, l’équipe de France peut se retrouver avec des nations redoutables comme le Brésil, l’Espagne ou l’Allemagne. Mais l’actrice sud-africaine Charlize Theron offre le meilleur tirage possible aux Bleus en plaçant la France avec le pays organisateur, pays le faible du premier chapeau. 

Charlize Theron place la France dans le groupe A :

LE TIRAGE AU SORT A L’EURO

La chance au grattage. Lors des tirages de l'Euro 1984 (Danemark, Belgique et Yougoslavie) et 1996 (Espagne, Bulgarie et Roumanie), les Bleus jouent aussi de chance. Le championnat d’Europe que les hommes de Michel Hidalgo remporteront (2-0) contre l’Espagne en 1984 est un peu à part. Et pour cause, à cette époque, il n’y avait que deux groupes. La France a quand même trouvé le moyen de tomber dans la meilleure poule. Mieux, en 1996 en Angleterre, les tricolores héritent du meilleur groupe malgré leur présence dans le troisième chapeau. 

Un tirage mitigé. A côté des tirages au sort très favorables et ceux beaucoup plus compliqués, il y a toujours un groupe plus homogène. En quelques mots : pas facile mais pas le plus dur quand même. Les Bleus se retrouveront à trois reprises dans cette situation : en 1992 (Suède, Angleterre et Danemark), en 2000 (Danemark, République Tchèque et Pays-Bas) et 2004 (Angleterre, Suisse et Croatie). 

2008, un mauvais souvenir. Durant ces trente dernières années, il n’y a peut-être qu’une seule exception, c’est le dernier Euro en Autriche et en Suisse. La France, dans le dernier chapeau, hérite du groupe de la mort (Roumanie, Pays-Bas et Italie). Après deux défaites et un match nul, les hommes de Raymond Domenech rentreront humiliés chez eux. Espérons pour le groupe de Laurent Blanc que la loi des séries ne sévisse pas lors du tirage au sort de vendredi (18h)…

>>> Retrouvez les tirages possibles pour la France