Bleuets mais tenaces

  • A
  • A
Bleuets mais tenaces
Partagez sur :

Parfois malmenés par l'Ukraine, ce dimanche à Kiev, les Espoirs tricolores ont toutefois obtenu le match nul pour leur dernière sortie de la saison (1-1). Si le but de Cabella est heureux, les hommes d'Erick Mombaerts ont fait montre de caractère et d'abnégation pour ne pas partir en vacances sur une fausse note. En attendant les qualifications à l'Euro 2013...

Parfois malmenés par l'Ukraine, ce dimanche à Kiev, les Espoirs tricolores ont toutefois obtenu le match nul pour leur dernière sortie de la saison (1-1). Si le but de Cabella est heureux, les hommes d'Erick Mombaerts ont fait montre de caractère et d'abnégation pour ne pas partir en vacances sur une fausse note. En attendant les qualifications à l'Euro 2013... Les Bleuets sont en vacances. Privés d'Euro 2011 cet été au Danemark, les hommes d'Erick Mombaerts ont conclu leur saison sur un match nul - le dixième en 30 matches pour une génération 2009/2011 dont l'aventure a commencé en novembre 2008 sur une victoire obtenue au... Danemark (0-1). Dimanche soir dans le stade Lobanovski de Kiev, l'équipe de France Espoirs a neutralisé un hôte aux arguments certains, une équipe d'Ukraine aux multiples talents prometteurs (1-1). De bon augure pour la suite ? C'est en tout cas le bien que l'on souhaite à une sélection qui en septembre prochain débutera sa campagne de qualifications à l'Euro 2013 en Lettonie. Vainqueurs de la Serbie, jeudi à Rouen (1-0), les Bleuets ne sont certes pas parvenus à leurs fins ce dimanche, mais ont fait preuve d'un bel état d'esprit pour ne pas quitter l'Ukraine battus. Très vite surpris par Kartouchov le bien nommé (1-0, 11e), les Carole et consorts ont su monter en puissance dans ce match pour finalement signer une égalisation méritoire. Après les tentatives notables mais vaines de Corchia - d'une frappe consécutive à une bonne remise de Gueye (26e) ou sur coup franc (32e) - Cabella, déjà auteur d'un tir dangereux en première période, a permis aux siens de répliquer, bien heureux de voir son centre rentrant secouer les filets d'un Berezovski jusqu'alors invincible (1-1, 77e). Sans la baraka d'un Atrous suppléant de Delle à la pause, Plastoun aurait pu auparavant corser l'addition, mais sa tête trouva alors la barre transversale du portier tricolore (59e). "En première mi-temps, on a eu beaucoup de maîtrise mais on n'a pas su concrétiser notre domination. Il aurait fallu prendre plus d'initiatives au tir, concluait Erick Mombaerts au coup de sifflet final. On a su revenir, c'est l'essentiel, et je crois qu'on peut être satisfait de notre saison. On a bien travaillé avec ce groupe, même dans des conditions difficiles. On a construit en permanence." Orphelins ce soir de joueurs tels que Varane ou Griezmann, ces Espoirs peuvent effectivement se dessiner un bel avenir.