Blanc: "Sur le bon chemin"

  • A
  • A
Blanc: "Sur le bon chemin"
Partagez sur :

"Une bonne soirée..." Si tout ne fut pas parfait contre le Chili, mercredi soir à la Mosson, Laurent Blanc a apprécié le spectacle proposé par ses Bleus et une Roja dont il salue le collectif et la justesse technique. La défense, à ses yeux, n'a pas à rougir de ce match nul un brin frustrant (1-1). Et le sélectionneur national de citer à nouveau le Sochalien Martin au rang des grandes satisfactions. Au détriment de Nasri notamment.

"Une bonne soirée..." Si tout ne fut pas parfait contre le Chili, mercredi soir à la Mosson, Laurent Blanc a apprécié le spectacle proposé par ses Bleus et une Roja dont il salue le collectif et la justesse technique. La défense, à ses yeux, n'a pas à rougir de ce match nul un brin frustrant (1-1). Et le sélectionneur national de citer à nouveau le Sochalien Martin au rang des grandes satisfactions. Au détriment de Nasri notamment. Laurent, quels enseignements tirez-vous de ce match contre le Chili ? J'ai passé une bonne soirée. Pas vous ? J'ai vu un bon match, une belle équipe du Chili et une équipe de France d'un bon niveau. On aurait aimé gagner c'est sûr, on en a eu la possibilité mais il faut aussi reconnaître que le Chili a eu des occasions, qu'il en a converti une magnifique et que c'était un adversaire techniquement très au point. Moi, je suis globalement satisfait de la production de mes joueurs. Je reste exigeant mais pour un mois d'août, je trouve qu'on a eu droit à un bon match de football. On connaît Alexis Sanchez, y a-t-il d'autres joueurs adverses qui vous ont impressionné ce soir ? Toute l'équipe m'a impressionné ! Sanchez, bien sûr, qui est un bon joueur et ce n'est pas pour rien s'il est à Barcelone, mais pas seulement. C'est un bel ensemble, bien rodé, qui ne panique pas, et sûr de sa force techniquement. Ils tiennent bien le ballon, ils ont en fait confirmé tout le bien qu'on pense d'eux. Je ne sais pas s'il y avait des recruteurs dans le stade ce soir mais certains joueurs ont dû marquer des points. Est-ce le cas de Marvin Martin de votre côté ? Oui, je suis satisfait de sa prestation. Il a joué cette fois un peu plus en retrait, dans le rôle qu'il occupe à Sochaux. Notre volonté était de rester au contact de cette équipe qui a tendance à bien garder le ballon. Pour cela Marvin et Samir avaient des consignes très précises, et Marvin s'en est très bien sorti. C'est un joueur plaisant et oui, il continue à marquer des points. Il sent le foot et quand on sent le foot, on est plus à l'aise. Il lui manque juste un peu d'expérience internationale mais ça va venir. D'autant que tous les autres joueurs lui font confiance. Marvin Martin a marqué des points mais qu'en est-il de Samir Nasri ? Samir était chargé de mettre le jeu dans le bon sens, de l'orienter. Et si j'en juge sa prestation du soir, je pense qu'il peut faire mieux. Donc il doit faire mieux ! Il en a les capacités. Je sais qu'il se trouve dans une situation délicate mais lui sait ce qu'on attend de lui. On lui fait confiance et il doit nous rendre cette confiance. Il y arrivera, j'en suis convaincu. Dans peu de temps... "En Albanie comme en Roumanie, ça va secouer" La défense centrale alignée pour l'occasion vous a-t-elle convaincu ? Oui mais je n'ai pas regardé que ça, je me suis intéressé aux côtés aussi, à la sentinelle juste devant... c'est un ensemble ! Globalement, je trouve que ça a été, individuellement comme collectivement, même si on a mal géré quelques moments en deuxième période. On ne ressort pas assez proprement le ballon à mon goût par exemple. Tout semblait beaucoup plus facile quand la France accélérait le rythme... Oui, mais on n'a pas assez accéléré le jeu pour mettre en difficulté notre adversaire comme on l'entendait. C'est notre philosophie, notre but, mais il faut parvenir à mettre cela en pratique sur la longueur, et pas simplement par coups d'éclat. Pour cela, il faut un collectif bien rodé, comme le Chili en fait. Maintenant, on a proposé des choses, marqué un joli but, on aurait pu en mettre davantage... on est sur le bon chemin. Incontestablement. Etait-ce le test parfait avant l'Albanie ? Vous savez, ce sera complètement différent en Albanie. On fera face à une équipe nettement moins à l'aise techniquement mais on s'attend à un gros défi physique. Et puis ce sera un match à l'extérieur. En Albanie comme en Roumanie, je peux vous assurer que ça va secouer, il faudra être prêt ! On a eu quelques confirmations aujourd'hui, des certitudes commencent à se dégager, derrière notamment, mais il y a tellement de matches à venir. J'ai vu les calendriers des différents clubs et c'est de la folie. On aura des pépins comme toutes les sélections d'ici là... Et la situation instable en Angleterre pourrait poser problème... Oui, c'est vrai, mais au-delà du football, car c'est un sujet qui dépasse évidemment le cadre du sport, j'espère que les choses vont très vite s'arranger en Angleterre.