Blanc : "Satisfait de presque tout"

  • A
  • A
Blanc : "Satisfait de presque tout"
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Laurent Blanc a apprécié la performance des siens face à la Bosnie (2-0).

EQUIPE DE FRANCE - Laurent Blanc a apprécié la performance des siens face à la Bosnie (2-0). Comment expliquez-vous la différence entre les deux performances ? Heureusement que tout n'est pas rationnel dans le football, ce serait ennuyeux... Il convient de faire une analyse du contenu et du résultat. Pour le résultat vous aviez raison, c'est une catastrophe de débuter à domicile par une défaite face à la Biélorussie car on était en droit d'espérer une victoire. J'ai revu le match et dans le contenu, il y avait eu un manque de prises de risques. Hier (mardi), en plus de la performance individuelle, il y a eu le résultat et ça change tout, ça change l'analyse du résultat. Avez-vous été rassuré par la charnière centrale ? Oui mais pas uniquement par la charnière. Il y a eu une remise en question de la presse mais dans le domaine défensif, outre la charnière, beaucoup de choses m'ont plu comme le repli de l'attaquant, des hommes de couloir, du milieu et la performance de la défense qui s'est comportée comme une défense. Il y a eu des reproches après la Biélorussie mais les joueurs n'ont pas acquis une expérience internationale en 3 jours. Après, c'est bien de pouvoir travailler dans la victoire, ça donne confiance. C'est positif même s'il n'y a pas lieu de sauter au plafond. Qu'est-ce qui vous a le plus convaincu ? Je suis satisfait de presque tout, du résultat mais aussi du comportement individuel. Les joueurs ont confirmé le potentiel individuel et collectif. On l'avait senti mais cela n'avait pas été traduit vendredi face à la Biélorussie. Les critiques étaient justifiées mais dures. Il y a eu une prise de conscience que le travail effectué n'avait pas été retranscrit face à la Biélorussie. "Les présents ont marqué des points" Quel bilan dressez-vous de ces deux premiers matches ? Ce qui m'a dérangé lors du premier match c'est l'absence de prise de point, en analysant le match, on ne méritait pas de gagner mais de perdre non plus. Ce qui m'a fait plaisir en revanche, c'est la réaction très positive. Outre le succès chez l'adversaire le plus coriace du groupe, j'ai apprécié la manière. J'ai discuté avec le sélectionneur adverse (Safet Susic) et ses premiers mots ont été de me dire que la victoire était méritée. Après, d'ici les deux prochains matches en octobre, il va se passer beaucoup de choses. Estimez-vous que les vainqueurs à Sarajevo possèdent désormais un avantage sur les absents ? On parle plus des absents que des présents, il faut arrêter ! Il y a un groupe qui a donné satisfaction et qui mérite de revenir. Mais d'ici à octobre, il va se passer des choses, il va y avoir des blessures, des joueurs qui seront de nouveau sélectionnable, peut-être que des choix s'imposeront à moi. Les présents sont importants, ils ont fait un grand match et marqué des points dans l'esprit de tout le monde. Est-ce à dire que ce sera plus compliqué pour des joueurs comme Ribéry, Toulalan ou Gourcuff ? Je préfère ne pas répondre. "Benzema, un super joueur" Vous avez relancé Benzema en équipe de France (Il coupe) Il s'est relancé par son travail. C'est un super joueur, tout le monde est unanime. S'il continue ses bonnes performances en équipe de France, ça peut l'aider à avoir davantage de temps de jeu à Madrid. Il est en confiance même s'il n'est pas encore au top de sa forme. On l'a vu repartir avec le moral et ça peut lui servir. Considérez-vous qu'il possède une longueur d'avance sur ses concurrents ? Il a une longueur d'avance parce qu'il a davantage de match en Bleu à son actif, il en est à 29 sélections et 9 buts alors que très peu d'autres joueurs ont marqué ce qui est logique puisqu'ils ont très peu de sélections. Il a aussi une qualité pour se procurer des occasions que peu d'autres ont. Mais vous lui avez dit qu'il aurait dû marquer un doublé... C'est une analyse, on est perfectionniste, on veut le meilleur possible, je suis content qu'il ait marqué, je l'avais pris pour ça. Il marque sur une belle action individuelle mais c'est vrai que j'aurai aimé qu'il fasse un doublé car il a une occasion plus facile 10 minutes après. S'il a la possibilité d'en mettre un 3e ou un 4e, il faut le faire car pour un attaquant, à la fin de la saison ce sont les stats qui comptent. Je suis très satisfait de Karim Benzema et des autres.