Blanc: "Plaisir à être ensemble"

  • A
  • A
Blanc: "Plaisir à être ensemble"
Partagez sur :

A la veille du match amical des Bleus en Pologne, jeudi soir à Varsovie, Laurent Blanc annonce que son équipe sera "assez différente de celle qui a rencontré la Biélorussie et l'Ukraine". Le sélectionneur français, satisfait de l'état d'esprit qui règne dans son groupe, juge que les enseignements de cette tournée en Europe de l'Est seront "très positifs".

A la veille du match amical des Bleus en Pologne, jeudi soir à Varsovie, Laurent Blanc annonce que son équipe sera "assez différente de celle qui a rencontré la Biélorussie et l'Ukraine". Le sélectionneur français, satisfait de l'état d'esprit qui règne dans son groupe, juge que les enseignements de cette tournée en Europe de l'Est seront "très positifs". Laurent, ce match s'inscrit-il dans la même logique que les derniers, à savoir que vous allez instaurer un nouveau turn-over ? Un turn-over, oui, des essais, ceux qui devaient fêter leur première sélection l'ont fait et de quelle manière, il y aura troisième équipe assez différente de l'équipe qui a rencontré la Biélorussie et l'Ukraine. Vous avez confié que vos joueurs étaient "cuits" en cette fin de saison, comment éviter que cela ne soit pas le cas l'année prochaine ? Je n'y crois pas trop, on ne peut rien faire, ceux qui gouvernent le football européen peuvent éventuellement, mais je crains que ce soit pire la saison prochaine car les championnats seront plus condensés à cause de l'Euro. C'est toujours le même cas, tous les joueurs sont sollicités par leurs clubs et arrivent en état de fatigue très important. Maintenant, j'espère que notre souci sera de bien récupérer, ça voudra dire qu'on est qualifiés pour l'Euro. Sentez-vous une euphorie dans le groupe depuis la victoire en Ukraine ? (Rires). Euphorie, le mot est peut-être un peu fort, mais je sens que groupe vit bien, ça me semble le but de ces matches, il y a des affinités comme dans tous les groupes. Les joueurs se sont remis en cause après la déception de la Biélorussie, de jeunes joueurs ont amené de la fraicheur mentale et des qualités footballistiques, quoi qu'il en soit, les enseignements seront très positifs. Maintenant, parler d'euphorie, on va rester quand même assez humble. Mais on a plaisir à être ensemble. "Allez-y doucement avec Martin" Avez-vous aidé Marvin Martin à digérer son exploit de lundi ? C'est à vous de faire attention. Nous, on lui a dit ce qu'on a à lui dire, mais vous, vous avez déjà écrit beaucoup, vous allez en remettre une sauce s'il joue demain. Moi, j'ai dit ce que je pensais, c'était très bien, de là à faire des comparaisons, c'est votre jeu, mais allez-y doucement. Ça m'a fait plaisir car il ne s'est pas posé de questions, il est rentré, il a pris le ballon, il a frappé de 20 mètres et a marqué. Je souhaite que tout le monde rentre dans cette philosophie, il a osé, il a pris des risques, c'est ce que je veux que les joueurs fassent, surtout quand ils sont inexpérimentés au niveau international, c'est un bon chemin à suivre. Faut-il qu'il quitte Sochaux à l'issue de la saison pour espérer avoir sa place à l'Euro ? C'est une question discriminatoire, pourquoi il faudrait être dans certains clubs ? S'il fait une grande saison où qu'il soit, ce n'est pas le nom du club qui fera en sorte qu'il doit ou pas être à l'Euro. Certaines équipes nationales prennent parfois des joueurs qui jouent en Ligue 2. Mais sa saison sera très difficile car il devra confirmer, en plus avec ses débuts internationaux et les articles qu'il y a eu sur lui, il aura tout ça à digérer, voilà ce qui va être difficile pour lui. Dans quel secteur de jeu vous posez-vous encore des questions ? Rami sera suspendu (contre l'Albanie en septembre, ndlr) car il a pris un carton jaune, avec la blessure de Philippe Mexès, c'est notre charnière qui est en éclats, en deux coups, notre charnière est quasiment anéantie pour le prochain match. Donc ce match permettra de voir des joueurs, de prendre des assurances au niveau défensif. Mais j'attends des enseignements de partout, et je n'ai pas beaucoup de garanties car nous sommes encore en construction. "Je préfèrerais avoir une équipe active que réactive" Guillaume Hoarau a été très peu utilisé, qu'attendez-vous de lui ? Il fait partie du groupe depuis le début et la notion de groupe est importante, cela explique sa présence parmi nous. Les quatre qui n'ont pas encore joué débuteront demain soir (Carrasso, Valbuena, N'Zogbia et Hoarau, ndlr). Pour Guillaume, on connaît ses qualités qui sont atypiques, il peut être utile pour le collectif, j'ai une grande confiance en lui. C'est vrai qu'il a peu débuté car à son poste, des joueurs sont à mon sens devant lui, mais il a l'occasion de montrer qu'il peut être utile pour le collectif, que ce soit en débutant ou en étant sur le banc de touche Sur les deux derniers matches, votre équipe a été menée avant de réagir, a-t-elle besoin d'être bousculée ? A ce moment de la saison, peut-être bien qu'elle a besoin d'avoir un coup de pied aux fesses. Mais la bonne chose, c'est que ça veut dire que les joueurs réagissent bien. Mais si on veut une grande équipe, il faut être solide au point de vue défensif, même si, au regard des situations dangereuses, on peut dire que les deux formations de Biélorussie et d'Ukraine n'ont pas été dangereuses. Maintenant, si on encaisse un but et qu'on en met un de plus à chaque fois, je suis preneur aussi, mais c'est vrai qu'au plus haut niveau, défensivement, il faut être très solide. Pour l'instant, au moins à ce stade de l'année, on ne l'est pas. Je préfèrerais avoir une équipe active que réactive, pour l'instant pas le cas. Eric Abidal est rentré en fin de match en défense centrale contre l'Ukraine, est-ce une solution à terme ? Ce ne sont pas les douze minutes qui l'a jouées qui m'ont garanti qu'il pouvait jouer à ce poste, je l'ai déjà vu avant, il a été très bon cette saison contre Arsenal en défense centrale. Je le considère comme arrière gauche, mais je sais qu'il peut nous rendre service en cas d'aléas et de pépins, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.