Blanc: "On crée quelque chose"

  • A
  • A
Blanc: "On crée quelque chose"
Partagez sur :

C'est avec le sourire aux lèvres que Laurent Blanc est venu commenter le succès acquis par l'équipe de France samedi, au Stade de France, face à la Roumanie (2-0). Une victoire qui permet aux Bleus de passer en tête du groupe D, ce qui n'est pas négligeable, comme l'admet le sélectionneur. Si trois remplaçants ont fait la différence, c'est pour Laurent Blanc la meilleure preuve qu'il s'agit de la victoire de tout un groupe.

C'est avec le sourire aux lèvres que Laurent Blanc est venu commenter le succès acquis par l'équipe de France samedi au Stade de France face à la Roumanie (2-0). Une victoire qui permet aux Bleus de passer en tête du groupe D, ce qui n'est pas négligeable comme l'admet le sélectionneur. Si trois remplaçants ont fait la différence, c'est pour Laurent Blanc la meilleure preuve qu'il s'agit de la victoire de tout un groupe. Laurent, votre équipe a fait la différence sur la fin, comment l'expliquez-vous ? Un match dure 95 à 96 minutes et il se passe beaucoup de choses en fin de rencontre, on est bien placé pour le savoir. Cela prouve que l'équipe ne s'est pas découragée, les joueurs ont cru jusqu'au bout à la victoire et je tiens à les féliciter. C'était difficile pour moi de choisir les cinq joueurs qui étaient en tribunes car vu la qualité des entraînements, tout le monde aurait mérité d'être sur la feuille de match. L'équipe ne s'est pas affolée malgré le tir roumain sur le poteau. Est-ce une preuve de la maturité naissante de votre équipe ? Sur l'instant oui, mais on verra sur le long terme. On avait dit avant la rencontre qu'il y avait un manque d'expérience, ce n'est pas un match qui va tout changer. Après une première période difficile, contre une équipe bien organisée et rigoureuse, on n'a pas réussi à se créer d'occasion franche. A la mi-temps, je leur ai demandé d'être patient, de ne pas s'énerver car cela ne se termine pas à la 60e minute. De fait, cela s'est débridé, la France a eu des occasions, la Roumanie aussi, mais on a réussi à faire la différence dans le dernier quart d'heure, grâce notamment à notre fraîcheur physique. "La première place est toujours préférable" C'est cette fraîcheur physique qui selon vous a permis de faire la différence ? Il y a eu plus d'espaces après la pause, mais en première période, les joueurs ont tenté, mais il y avait des espaces réduits avec des lignes roumaines serrées. A la 70e minute, j'ai fait entrer des gens dribbleurs et qui prennent la profondeur pour profiter des espaces et se créer des occasions. C'est ce qui s'est passé avec Rémy, mais c'était difficile, ils ont tout donné comme le prouve leur état physique à la fin du match. Les remplaçants ont fait la différence, qu'est-ce que cela vous inspire ? La victoire est venue du banc car Loïc (Rémy) n'était pas là au début, Yoann (Gourcuff) et Dimitri (Payet) non plus. Les matches se jouent à quatorze et comme j'ai dit aux joueurs, certains ont bien fait ce qu'il fallait durant les 75 premières minutes et ça a servi. J'associerais les vingt-trois. S'il y avait eu un match nul ou une défaite, vous en auriez douté, mais on créé quelque chose, on vit bien ensemble, il y aura des périodes délicates, mais là on savoure. Que vous inspire cette première place ? La première place est toujours préférable, en tout cas on est preneurs. On sait que les éliminatoires durent un certain temps et après le Luxembourg (à Metz, mardi), il y aura une coupure donc ce serait très bien de rester premier car c'est bon pour la confiance. On va essayer de préparer ce match contre le Luxembourg du mieux possible. Ensuite, on aura deux matches intéressants, mais amicaux avant le retour des éliminatoires en mars. Prenons le maximum de points pour passer l'hiver au chaud. Avez-vous l'intention de faire tourner à Metz ? Il faut prendre en considération la fraicheur physique, j'ai pris vingt-trois joueurs pour les deux matches, on va voir le ressenti, les blessures importantes, même si a priori il n'y en a pas. La fraicheur est importante pour obtenir le meilleur résultat possible. On va bien réfléchir, mais il n'est pas impossible que mardi, il y ait de nouveaux joueurs sur la pelouse.