Blanc joue la continuité

  • A
  • A
Blanc joue la continuité
Partagez sur :

Laurent Blanc a convoqué une liste de 23 joueurs sans surprise ce jeudi en vue du match amical des Bleus face au Chili le 10 août. Sans nouveaux éléments, cette sélection confirme que les choix s'affinent notamment en défense alors que les absences pour blessure en attaque (Valbuena et Ribéry) laissent une chance aux Parisiens Gameiro, Hoarau et Ménez.

Laurent Blanc a convoqué une liste de 23 joueurs sans surprise ce jeudi en vue du match amical des Bleus face au Chili le 10 août. Sans nouveaux éléments, cette sélection confirme que les choix s'affinent notamment en défense alors que les absences pour blessure en attaque (Valbuena et Ribéry) laissent une chance aux Parisiens Gameiro, Hoarau et Ménez. Un an après l'annonce de sa première sélection (pour un match amical contre la Norvège perdu 2-1), Laurent Blanc a entamé sa deuxième année de mandat à la tête des Bleus par une sélection sans surprise appelée à affronter le Chili, le 10 août prochain, à Montpellier. "Je pense que c'est une bonne équipe, j'ai pu m'en apercevoir durant la Copa America. Ils ont progressé, c'est une équipe de très haut niveau. Ils font partie des bonnes équipes mondiales, se confronter à eux sera une bonne chose", a prévenu le sélectionneur au sujet de l'adversaire des Bleus. 23 joueurs contre 26 pour la tournée estivale, aucun nouveau et une base désormais solide sans doute née de la tournée de juin en Europe de l'Est sont les premiers enseignements de cette liste aoûtienne. Visiblement peu friand de ces matches amicaux en début de saison, "très difficiles à préparer, avec des joueurs qui ne sont pas dans leur meilleur état de forme", le sélectionneur des Bleus a surtout composé avec les absents: Mexès, bien sûr, toujours blessé au genou après sa rupture des ligaments croisés, mais aussi Ribéry et Valbuena. En ressort une défense désormais stable où Kaboul est de nouveau appelé pour assurer l'intérim du Romain et préparer le match contre l'Albanie, le premier de la deuxième phase des éliminatoires de l'Euro 2012. Cinq Parisiens présents, Martin confirmé Sans Mexès mais aussi Rami, qui sera suspendu après son carton pris contre le Luxembourg, la défense des Bleus devra en effet se trouver une nouvelle paire où le Parisien Sakho fait figure d'incontournable. Ce match face au Chili devra donc servir à travailler sur la formation de cette arrière garde "new look" où Abidal et Evra poursuivent leur retour en Bleu alors que Rami, annoncé blessé par Valence, est finalement bien présent. Au milieu, seul N'Zogbia, récemment transféré à Aston Villa, sort par choix, remplacé numériquement par le nouveau Lillois Payet. Cabaye, parti à Newcastle, est confirmé comme le Sochalien Martin ou le néo-parisien Matuidi. La continuité semble donc le crédo de Laurent Blanc qui confirme Nasri en l'absence d'un Gourcuff encore blessé. "On n'est pas là pour faire tout le temps des essais", a notamment justifié le sélectionneur déjà tourné vers l'Euro 2012. Les seules incertitudes concernent en fait l'attaque, orpheline de Ribéry et Valbuena et où Payet et Menez obtiennent une nouvelle chance de convaincre le sélectionneur. L'influence du Paris nouveau se fait sentir avec pas moins de cinq éléments présents (Sakho, Matuidi, Gameiro, Hoarau et Ménez), dont trois des cinq "attaquants" listés par la FFF, Gameiro, Ménez et Hoarau étant accompagnés par Benzema et Rémy. Décidément, du marché des transferts aux Bleus, le club de la capitale est vraiment le tube de l'été...