Blanc: "Il faudra un exploit"

  • A
  • A
Blanc: "Il faudra un exploit"
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Au retour face à Lyon, Bordeaux devra se dépasser pour se qualifier.

LIGUE DES CHAMPIONS - Au retour face à Lyon, Bordeaux devra se dépasser pour se qualifier. Laurent, qu'avez-vous pensé de ce quart de finale entre Lyon et Bordeaux (3-1) ? J'ai vu un très beau match. Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu jouer Bordeaux de cette manière et franchement, je n'ai pas vu le temps passer. On a vu deux équipes d'un bon niveau avec, individuellement, des garçons de grands talents. Vous repartez pourtant avec une défaite de Gerland et trois buts dans la valise... Si on ne regarde que ça, oui. On rate une balle de deux buts partout, juste avant le 3-1. Mais Bordeaux a également eu une maîtrise technique très bonne malgré une fébrilité derrière, surtout en première période. C'est une défense encore jeune, qui manque d'expérience. La pression qu'il y avait ce soir s'est vu dans ses comportements. En tout cas, il faudra s'appuyer sur ce qu'on a vu ce soir (mardi, ndlr) pour le match retour et pour tenter de renverser la tendance. Que pensez-vous du penalty sifflé par l'arbitre pour une main dans la surface de Chalmé ? Il y a main, le joueur tacle, et en taclant, il ne peut pas avoir les mains collés au corps. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise? Je n'ai pas pour habitude de commenter les faits de jeu et je ne vais pas commencer aujourd'hui. "J'ai apprécié la prestation de mon équipe" Les absences de Diarra et Planus ont-elles pesé sur le déroulement du match ? Ce sont des joueurs importants dans le système de Bordeaux, avec de l'expérience. Mais il ne faut pas s'arrêter à cela. Sinon, tu te manges le cerveau pour rien. On va récupérer Diarra pour le match retour et ils auront deux suspendus du côté lyonnais (Govou et Lisandro, ndlr). Mais je me répète, ce soir, je veux insister sur le jeu. Je n'ai pas vu le temps passer, et j'ai apprécié la prestation de mon équipe. Que faudra-t-il faire pour décrocher la qualification à Chaban-Delmas ? Un exploit. De toute façon, il faut toujours faire des exploits. Il faudra avoir plus d'envie, avoir plus le ballon que Lyon. Paradoxalement, même s'il faudra marquer des buts, je pense que la clé du match sera de bien défendre. Maintenant, si on défend comme ce soir, ça sera difficile. Avez-vous d'autres choix en défense pour le match retour ? On n'a pas tellement beaucoup plus d'options. Quand il manque de l'expérience, vous l'acquérez en jouant des matches. Avec d'autres options, on aurait peut-être composé une autre défense. Mais en deuxième mi-temps, on était tout de même mieux dans le match en ayant plus le ballon que Lyon. On était plus proche du 2-2 que du 3-1.