Blanc: "Ecrire quelque chose"

  • A
  • A
Blanc: "Ecrire quelque chose"
Partagez sur :

Présent lundi à Paris pour la présentation officielle du nouveau maillot de l'équipe de France, Laurent Blanc en a profité pour évoquer les échéances à venir avec un début d'année 2011 bizarre, «saucissonné» entre matches amicaux et éliminatoires de l'Euro 2012. Le sélectionneur tricolore a également commenté la nouvelle blessure touchant Franck Ribéry.

Présent lundi à Paris pour la présentation officielle du nouveau maillot de l'équipe de France, Laurent Blanc en a profité pour évoquer les échéances à venir avec un début d'année 2011 bizarre, «saucissonné» entre matches amicaux et éliminatoires de l'Euro 2012. Le sélectionneur tricolore a également commenté la nouvelle blessure touchant Franck Ribéry. Que pensez-vous du nouveau maillot de l'équipe de France ? Il vaut mieux être élégant que le contraire ! Au moins, on ne pourra pas reprocher à l'équipe de France de ne pas être élégante. Mais ce qui m'intéresse, c'est qu'elle soit belle et bonne, donc il faut que ce soit un maillot qui gagne. Sinon, ce qui me plaît beaucoup, c'est sa sobriété et la possibilité d'avoir les trois couleurs de la France. La première fois que je l'ai vu, ça m'a inquiété car je me suis aperçu qu'il n'y avait pas de rouge, or les Français attachent beaucoup d'importance à la valeur du symbole bleu blanc rouge, mais il y a cette astuce au niveau de la manche qui permet d'avoir les trois couleurs représentées. Ce qui signifie que vous allez demander à vos joueurs de jouer avec les manches retroussées pour qu'on voit le rouge ? Il faudra une unité pour savoir si on remonte les manches, ce sera aux joueurs de choisir, la décision sera très facile à prendre mais il faudra qu'il y ait une uniformité. Tout bleu, c'est beau, mais ça fait un peu italien... Ce nouveau maillot est-il l'occasion de tourner définitivement la page de 2010 ? Si un maillot permet de tourner la page, pourquoi pas ? La motivation est en tout cas la même: on veut écrire quelque chose, alors avoir un nouveau maillot, c'est un premier pas, après, il faut que ça coïncide avec des victoires de l'équipe de France. Que ce soit avec un nouveau maillot ou un tee-shirt, il faut toujours gagner. Ribéry ? "Il faudra patienter" Ce que la France a plutôt fait lors de la deuxième moitié de l'année 2010, que vous inspire son calendrier en 2011 ? On veut que les équipes nationales reprennent de l'importance, mais on n'a que deux matches de qualification lors de la première partie de la saison, le prochain seulement le 25 mars (au Luxembourg, ndlr). En attendant, on meuble avec deux matches amicaux certes de prestige (face au Brésil le 9 février puis la Croatie le 29 mars), mais si on demande à quelqu'un qui suit l'équipe de France combien on a de points et de buts aujourd'hui, personne ne sait. C'est l'incohérence du calendrier international, les clubs sont très importants, les équipes nationales aussi, mais il ne faut pas que la Champions League prenne le pas sur tout... Pourquoi avoir chois la Croatie comme adversaire fin mars ? D'abord parce que le Portugal nous a tenus en otage sur cette date (un match face au Portugal devait avoir lieu initialement, ndlr), du coup, on a été pris par le temps, il a fallu choisir notre adversaire dans une liste. On voulait une nation assez forte, ce qui est le cas de la Croatie qui est dans le Top 10 au classement Fifa (9e, ndlr), c'est un bon choix. Franck Ribéry vient de se blesser de nouveau au genou. Que vous inspire cette blessure ? La chose principale, c'est qu'il retrouve son intégrité physique. 2010 a été une année très difficile pour lui à tous les points de vue, il avait hâte de débuter une nouvelle année, cette blessure n'est pas la meilleure manière d'attaquer l'année. Mais il lui faut lutter contre ça, surmonter ces moments-là. Il était bien revenu, il avait hâte de prouver sa valeur, il faudra patienter. Cela veut-il dire qu'on ne le verra pas face au Brésil ? Je ne peux pas répondre pour l'instant. Il faut voir la nature exacte de sa blessure et son évolution.