Blanc chez les Bleus, c'est officiel

  • A
  • A
Blanc chez les Bleus, c'est officiel
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - L'ancien coach girondin sera bel et bien sélectionneur.

EQUIPE DE FRANCE - L'ancien coach girondin sera bel et bien sélectionneur.Il n'a pas tardé ! Moins de trois jours après avoir annoncé le départ de Laurent Blanc, Jean-Louis Triaud, le président des Girondins de Bordeaux, a donc trouvé un accord avec une Fédération française de football, que lundi, il n'épargnait pas, déclarant, à propos des contacts établis entre Jean-Pierre Escalettes et le «Président»: "J'ai beaucoup de respect pour le Président Escalettes, mais je pense qu'une Fédération ne peut pas se permettre d'aller impunément débaucher un entraîneur français en exercice de façon prématurée, sauf à dédommager ce club." Visiblement, le patron de la FFF a donné satisfaction à celui des Girondins, puisque les deux parties ont annoncé ce jeudi à 10h15 s'être mises d'accord: "La Fédération Française de Football, par son Président, Jean-Pierre Escalettes, et le Football-Club des Girondins de Bordeaux, par son Président et son actionnaire, ont trouvé un accord dans la perspective du recrutement de Laurent Blanc aux fonctions de sélectionneur de l'Equipe de France de Football", est-il annoncé dans un communiqué conjoint.A 44 ans et presque dix ans après avoir tiré un trait sur sa carrière internationale, riche de 97 sélections, au lendemain de l'Euro 2000 (il disputa dans la foulée deux rencontres amicales), Laurent Blanc deviendra dès qu'il aura paraphé son contrat le nouveau sélectionneur des Bleus, succédant à Raymond Domenech dont le bail expire à l'issue de la Coupe du monde 2010. Pour l'instant, on ignore encore la durée du contrat de l'intéressé, puisqu'il n'a pas encore été signé. "On n'a pas de date précise, on espère que ce sera rapidement", nous a-t-on indiqué au service de presse de la «3F», pas plus prolixe sur le contenu des négociations entre Jean-Pierre Escalettes et Jean-Louis Triaud, ce dernier, joint au téléphone, n'ayant pas souhaité s'exprimer. Selon L'Equipe de ce jeudi, un accord aurait été trouvé entre les deux parties autour d'une somme de 1,5 million d'euros, correspondant grosso modo à la dernière année de contrat du Cévenol à Bordeaux avec lequel il était lié jusqu'en juin 2011.Celui-ci s'engagerait pour deux ans, renouvelables après l'Euro 2012, et percevrait un salaire mensuel de 100000 euros, tandis que son fidèle adjoint Jean-Louis Gasset devrait l'accompagner. Quand sera officialisée l'entrée en fonction de Laurent Blanc par Jean-Pierre Escalettes ? "Le président n'a pas prévu de s'exprimer aujourd'hui après le conseil fédéral qui porte sur des questions diverses, dont celle-ci", poursuit-on à la FFF. Reste que ce dernier ne devrait pas non plus faire durer le suspense, histoire de concentrer au plus vite l'attention médiatique sur la priorité du moment, la Coupe du monde 2010, dont la préparation vient de débuter à Tignes sous les ordres de celui qui est encore, pour au moins un mois et des poussières, sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech.