Blanc: "Augmenter la confiance"

  • A
  • A
Blanc: "Augmenter la confiance"
Partagez sur :

A l'heure où l'équipe de France aborde ses deux derniers matches de l'année 2011, face aux Etats-Unis et à la Belgique, Laurent Blanc a décidé de faire encore quelques essais en vue du prochain Euro. Ainsi, le sélectionneur a décidé d'appeler Giroud et de faire de nouveau confiance à Mathieu et Debuchy, afin de mieux cerner ces trois joueurs. Pour le reste, il espère une amélioration au point de vue du jeu et de la confiance.

A l'heure où l'équipe de France aborde ses deux derniers matches de l'année 2011, face aux Etats-Unis et à la Belgique, Laurent Blanc a décidé de faire encore quelques essais en vue du prochain Euro. Ainsi, le sélectionneur a décidé d'appeler Giroud et de faire de nouveau confiance à Mathieu et Debuchy, afin de mieux cerner ces trois joueurs. Pour le reste, il espère une amélioration au point de vue du jeu et de la confiance. Laurent, tout d'abord, un mot sur la sélection d'Olivier Giroud ? C'est un garçon qui fait un excellent début de saison avec Montpellier. Montpellier fait également un excellent début de saison. On le suit depuis quelques temps, il a un profil atypique. J'aime bien avoir dans ce domaine, un joueur atypique, notamment par la taille. Il n'y a pas que ça, il y a aussi le rôle de pivot. Il multiplie les bonnes performances, ça fait un petit moment qu'on y réfléchit. C'est le bon moment pour lui donner la récompense et de lui permettre de prendre conscience de ce qu'est le niveau international. Vous aviez parlé d'une liste à 18, elle est finalement de 22, pourquoi ? C'était impossible à faire. On s'est vite rendu compte que nos intentions ne pouvaient être mises en action, il y avait trop de difficultés. Entre deux matches, je sais que les clubs font des semaines aménagées. Il y aurait trop de difficultés pour faire venir des joueurs entre les deux matches. Autre paramètre, ces deux matches sont importants pour la confiance et le jeu de l'équipe. On va les préparer pour les gagner. On aura aussi six changements, puisque lors des matches amicaux on peut mettre tout le monde sur le banc. Je n'aurai personne à envoyer dans les tribunes. Qu'attendez-vous de ces deux matches ? Déjà, ce sont des dates internationales, qui nous sont imposées. Tout ce qu'on attend c'est de bien préparer ces matches. On veut augmenter le capitale confiance et se concentrer un peu plus sur le jeu. On veut améliorer notre niveau de jeu, on va se concentrer sur le jeu qu'on aimerait produire. Vous appelez six attaquants, peut-on penser que vous allez tester un 4-4-2 avec deux pointes ? Le système de jeu est important mais il faut être capable de changer de système et avoir les joueurs pour le faire. Quand on joue à une pointe, Karim est pour moi devant. C'est un garçon plein de talent. Mais il est peut-être plus efficace à 2 pointes. Mais au plus haut niveau, de moins en moins d'équipes joue comme ça. Le but c'est de pouvoir changer pendant le match. Ce sont aussi des matches où l'on veut marquer des buts, et il faut des attaquants. Il vous reste peu de rassemblement d'ici à l'Euro, avez-vous une idée du groupe que vous allez emmener ? On a fait une liste. On a mis les joueurs qui nous ont accompagnés depuis le début de la campagne. Si on comptabilise on arrive à 35 joueurs, et on peut penser que les 23 sont dans ces 35. Mais on n'est jamais à l'abri qu'un joueur explose. A ce moment, il faut toujours garder la place pour des joueurs qui ont la forme du moment. Olivier, il marque des buts. Il nous faut des joueurs qui marquent des buts. Au niveau international, à part Karim, il y en a peu qui marque des buts. A quoi est due l'absence de Patrice Evra ? Patrice est quelqu'un qui a été beaucoup sollicité dans son club. Il est sur la brèche depuis le début du championnat. Il a besoin de repos, et en plus, il est touché par un drame familial. On lui laisse du repos. Ça tombe bien dans ce secteur-là, on veut revoir Abidal et donné du temps de jeu à Mathieu. "Gourcuff n'est pas encore au top niveau" Les problèmes personnels de Yann M'Vila peuvent-ils déteindre sur l'équipe de France ? Les problèmes personnels, j'essaie de m'en occuper le moins possible. Moi mon rôle est de m'attacher aux critères sportifs et rien d'autre. Yoann Gourcuff n'est pas dans la liste, avez-vous jugé qu'il n'était pas prêt ? Dans la question il y a la réponse. Il est en net progrès, il revient. C'est bien pour lui. On le suit, il est sur le chemin du retour. Mais il n'est pas encore au top niveau. Les performances de son club vont être importantes pour qu'il puisse retrouver un niveau tel qu'il nous retrouve. De son côté, Franck Ribéry flambe en club, mais moins en équipe de France... Lui aussi a eu quelques problèmes dans sa vie privé, qui l'ont gêné. Il retrouve la joie de jouer. Son club en profite. Je souhaite que l'équipe de France en profite aussi. S'il évolue à son niveau, il peut être un élément important dans l'équipe de France. Il est évident qu'il ne donne pas sa pleine mesure, mais il est en net progrès, que ce soit dans son état d'esprit, ou son envie de jouer. J'espère qu'il sera récompensé par de bons performances sur le terrain prochainement. Bafétimbi Gomis ne fait pas partie de la liste... C'est un joueur qui a d'autres qualités que Karim, Loïc ou Kevin. Mais avoir plusieurs joueurs de ce type là ne sert pas à grand-chose, et je veux donner du temps de jeu à Olivier, pour lui permettre de découvrir le niveau international. Un joueur de ce type-là, suffit amplement dans notre schéma. Bafé est venu la fois dernière, à lui de garder son niveau qu'il a à l'OL. Rien n'est définitif. Tout les joueurs de champ auront-ils du temps de jeu ? On va essayer. N'oublions pas que nous sommes dans une période où les joueurs sont très sollicités. Avec la possibilité de faire six changements, on devrait avoir cette possibilité. Après il y a le fil conducteur du match. Il faudra en tenir compte aussi. Des joueurs comme Kaboul, Cissé ou Valbuena sont absents de la liste, pourquoi ? C'est un choix. On aurait pu faire une autre liste. Ce que j'ose dire, c'est que ces joueurs-là, on les connaît. Pour Mathieu, Giroud ou Debuchy, on ne les connaît pas. On va leur donner du temps de jeu, pour mieux les connaître. La nouvelle blessure de Philippe Mexès est-elle inquiétante ? C'est un problème aujourd'hui. Il a eu un contretemps. Mais l'Euro c'est dans huit mois, donc peut-être qu'il sera en grande forme quand l'Euro commencera. Les joueurs qui sont le plus en forme, sont ceux, malheureusement, qui ont eu des contretemps durant la saison. Dans ce cas-là, on subit. Il faut faire avec. Des joueurs comme Toulalan ou Diarra font-ils partie de vos plans ? Oui. Dans le groupe des 35, ces deux joueurs y sont. Enfin, avez-vous choisi votre capitaine ? Il est dans ma tête. On le saura en février, au moment d'affronter l'Allemagne.