Blake Griffin au rendez-vous

  • A
  • A
Blake Griffin au rendez-vous
Partagez sur :

Plutôt discret lors du match des Rookies, Blake Griffin a en revanche, comme attendu, éclaboussé le concours de dunks du All-Star Week-end. Grâce notamment à un dunk au-dessus d'une voiture et un autre, avec la planche, le coude dans le panier, le phénomène des Clippers a remporté le concours devant Javale McGee. A trois points, James Jones a damé le pion aux stars.

Plutôt discret lors du match des Rookies, Blake Griffin a en revanche, comme attendu, éclaboussé le concours de dunks du All-Star Week-end. Grâce notamment à un dunk au-dessus d'une voiture et un autre, avec la planche, le coude dans le panier, le phénomène des Clippers a remporté le concours devant Javale McGee. A trois points, James Jones a damé le pion aux stars. Blake Griffin n'a pas manqué son rendez-vous. Car s'il avait laissé la vedette, vendredi dans le match des Rookies, à ses comparses de l'équipe des premières années John Wall et DeMarcus Cousins, l'ailier-(très)fort des Clippers a, cette fois, parfaitement répondu aux nombreuses attentes placées en lui. Star du week-end, le jeune rookie a en effet ajouté la manière à son succès attendu dans le Concours de dunk, mêlant inventivité et qualités athlétiques. Pour succéder au lutin Nate Robinson, double tenant du titre, Griffin a en effet signé quelques dunks mémorables. On passera presque le 360 à deux mains pour commencer ou le dunk réalisé, sur le côté, après une passe de son compère Baron Davis sur la tranche du panneau. En revanche, Griffin a frappé très fort en finale face à Javale McGee. Et il le fallait, la liane des Wizards se fendant notamment d'un dunk à deux ballons (et non à deux balles) sur deux paniers côte à côte pour commencer puis d'un autre à trois ballons sur le même panier ! (A noter également, au premier tour, le classique, appel ligne des lancers façon Dr J, de Serge Ibaka et un moulin à vent arrière après passe sur la planche de DeMar DeRozan.) Mais Blake Griffin avait réponse à tout. Rappelant les plus belles heures de Vince Carter, autre grand spécialiste de la chose, le rookie des Clippers se fendait ainsi d'un dunk à une main, avec la planche, fini le coude dans le panier, comme celui qui avait permis à Air Canada de s'envoler vers la victoire en 2000. Le meilleur restait à venir. Ou tout du moins le plus spectaculaire... Une voiture entrait en effet sur le parquet et se plaçait sous le panneau. Récupérant une passe de Baron Davis, lancée à travers le toit ouvrant, Griffin terminait sur un dunk au-dessus de la voiture (du capot plus précisément). Ajoutez-y un choeur de gospel pour accompagner cette ultime tentative et la victoire ne pouvait évidemment échapper à la jeune star de Los Angeles, sacré avec 68% des suffrages des fans. A l'applaudimètre, Ray Allen, n'aurait, lui, pas gagné au concours à trois points. Le tireur à trois points le plus prolifique de l'histoire, tout comme son coéquipier des Celtics et tenant du titre Paul Pierce ont en effet été conspués par les supporters des Lakers, rivalité Los Angeles-Boston oblige. Suffisant pour les déstabilisés, les deux partenaires du Massachussetts devant s'incliner face au spécialiste du Heat James Jones, vainqueur avec 20 points après avoir notamment enquillé cinq tirs primés consécutifs en finale. Alors qu'il avait terminé en tête du premier tour avec 20 points également, Allen a cette fois dû se contenter de 15 points en finale, Pierce terminant deuxième avec 18 unités à son compteur. A noter également, au premier tour, la piètre performance du meilleur marqueur de la Ligue Kevin Durant, auteur de seulement 6 points, la star du Thunder échappant de peu au record de médiocrité appartenant à un certain Michael Jordan lors de sa seule apparition en 1990.... Enfin, le concours des meneurs a été remporté par Stephen Curry, le jeune joueur des Warriors devançant Russell Westbrook, Derrick Rose, John Wall et Chris Paul, excusez du peu !