Billups fait le show à LA

  • A
  • A
Billups fait le show à LA
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Le meneur des Nuggets a inscrit 39 points contre les Lakers (126-113).

NBA - Le meneur des Nuggets a inscrit 39 points contre les Lakers (126-113). Le match de la nuit Dans la Cité des Anges, Chauncey Billups s'est senti poussé des ailes. Le meneur des Nuggets de Denver a réalisé la nuit dernière le plus gros match de sa carrière et a propulsé son équipe vers la victoire face au Lakers de Los Angeles (126-113). Avec 39 points au compteur, dont un 9/13 à trois points, il a enregistré son meilleur total en carrière et a fêté de fort belle manière sa cinquième participation de rang au All Star Game. Pourtant, Billups ne devait pas se rendre à Dallas, mais la blessure de Chris Paul lui permettra finalement de jouer ce match des étoiles, une nouvelle qu'il a appris cette semaine. Sa réponse sur le parquet du Staples Center a en tout cas parfaitement justifié le choix des entraîneurs. "Il y a des jours comme ça, on a l'impression de ne rien pouvoir manquer, a réagi le meneur à la fin de la rencontre. Tout au long du match, j'ai eu de bons angles de tir. Mes coéquipiers m'ont donné les espaces pour que je puisse tenter mes shoots." Pourtant, les chances de succès des Nuggets à Los Angeles étaient minces, surtout avec la nouvelle absence de Carmelo Anthony, meilleur marqueur de l'équipe avec 29,7 points de moyenne cette saison. L'ailier de la franchise du Colorado a manqué un septième match consécutif en raison d'une entorse à la cheville gauche. Mais "Chauncey a été énorme", de l'aveu même de George Karl, son entraîneur: "Il avait la main chaude ce soir et c'est un plaisir d'assister à ça." Tout s'est joué au cours du troisième quart-temps, véritable tournant du match. Menés de neuf points (70-79), les Nuggets ont inversé la tendance en cinq minutes pour finalement compter cinq points d'avance à l'amorce du dernier quart-temps (94-89). Et Billups a tout simplement gagné la rencontre à lui tout seul en inscrivant 21 points lors de ce troisième acte. Un seul joueur dans l'histoire était parvenu à marquer autant de points dans un quart-temps face au Lakers au Staples Center. Il s'agit de Wilt Chamberlain, auteur de 23 points avec les Sixers de Philadelphie en 1966. C'est dire la performance de Billups la nuit dernière. Phil Jackson, le coach de Los Angeles, ne notait qu'un motif de satisfaction: "Je suis content que cette défaite ne soit pas survenue en playoffs." Les Français Pour son retour à la compétition après une petite entorse à une cheville, Mickaël Pietrus a connu la défaite avec Orlando, surpris à domicile par Washington (91-92). L'ex-Palois s'est contenté de 14 minutes de jeu pour un total de quatre points et autant de rebonds. La belle performance française de la soirée est à mettre au crédit de Rodrigue Beaubois. En 24 minutes de présence sur le parquet, il a compilé 17 points mais n'a pu empêcher le revers des Mavericks de Dallas face aux Timberwolves de Minnesota (108-117).