Bilbao veut ramener la Coupe aux Basques

  • A
  • A
Bilbao veut ramener la Coupe aux Basques
Partagez sur :

Le Pays Basque est en ébullition. Mercredi, l'Athletic Bilbao affrontera le Barça, mercredi au stade Mestalla de Valence, en finale de la Coupe du Roi. La ferveur du public basque accompagnera les hommes de Joaquin Caparros pour créer l'exploit.

Le Pays Basque est en ébullition. Mercredi, l'Athletic Bilbao affrontera le Barça, mercredi au stade Mestalla de Valence, en finale de la Coupe du Roi. La ferveur du public basque accompagnera les hommes de Joaquin Caparros pour créer l'exploit.Vingt-cinq ans que l'Athletic attend ça. Vingt-cinq ans que la Coupe du Roi s'entête à lui tourner le dos. Clin d'oeil de l'histoire, c'est face à Barcelone que les Basques s'étaient imposés lors de l'édition 1984. Mercredi au stade Mestalla de Valence, tout le Pays Basque sera représenté. Le club a été contraint d'effectuer un tirage au sort pour distribuer les places mises à sa disposition. Les malheureux ont rendez-vous à San Mamès devant six écrans géants afin de célébrer dignement l'événement. Cette 36e finale de l'histoire du club représente une telle fierté que 18 000 spectateurs étaient présents à l'entraînement de l'Athletic. La fierté des Basques semble exacerbée. Esait, une association nationaliste basque, a d'ailleurs demandé aux spectateurs basques et catalans présents au stade Mestalla de se retourner pendant l'hymne national espagnol afin de demander que le Pays Basque et la Catalogne puissent disputer des compétitions internationales. Ambiance... Le Barça remaniéSportivement aussi, tout a été fait pour que l'Athletic ait un maximum de chance de briller face au Barça. Ainsi, Joaquin Caparros, avait mis au repos les piliers de l'équipe face au Betis, ce week-end en championnat. Bien lui en a pris puisque Bilbao, désormais assuré de son maintien, s'est imposé malgré les rotations (1-0).Malgré cela, l'Athletic aura fort à faire pour contrarier les desseins de victoires du Barça qui, aujourd'hui encore peut rêver à un historique triplé Coupe du Roi-Championnat-Ligue des Champions. Un exploit qui récompenserait une saison en tout point magnifique. Pep Guardiola a choisi de continuer à faire confiance aux joueurs qui ont su hisser le club jusqu'en finale. Ainsi, José Manuel Pinto, remplaçant de Victor Valdes et qui avait sauvé l'équipe en demi-finales, sera bien présent tout comme Bojan. Les deux hommes ont été titulaires à tous les tours. On retrouvera également Busquest, Caceres. Une équipe remaniée qui a tout de même fière allure...