Biarritz déjà dans le rouge

  • A
  • A
Biarritz déjà dans le rouge
Partagez sur :

Comme l'an dernier, le BO a mal débuté sa saison en Top 14. Après une défaite à Toulon (5-30) et un nul face à Agen (9-9), les Biarrots se sont inclinés à domicile face à Castres (18-23), vendredi lors de la 3e journée. Une défaite inquiétante pour le club basque qui pointe en douzième position, bien loin de ses objectifs initiaux.

Comme l'an dernier, le BO a mal débuté sa saison en Top 14. Après une défaite à Toulon (5-30) et un nul face à Agen (9-9), les Biarrots se sont inclinés à domicile face à Castres (18-23), vendredi lors de la 3e journée. Une défaite inquiétante pour le club basque qui pointe en douzième position, bien loin de ses objectifs initiaux. Le Biarritz Olympique a souvent du mal à commencer ses saisons et le prouve encore cette année. Après trois matches, le BO n'a en effet marqué que trois points. Dominés à Toulon lors de leur entrée en lice (5-30), les Basques avaient ouvert leur compteur la semaine dernière par un nul plutôt décevant face à Agen (9-9). Vendredi, les hommes de Patrice Lagisquet jouaient donc gros face à Castres pour leur deuxième match consécutif à Aguiléra. Appliqués, les locaux commencent d'ailleurs bien la rencontre avec deux pénalités de Julien Peyrelongue (6-0, 6e et 14e). Mais les Tarnais ne s'en laissent pas compter et Romain Teulet réduit le score (6-3, 22e). La détermination des avants biarrots leur permet toutefois de poursuivre la course en tête grâce à un nouveau coup de pied de leur ouvreur (9-3, 29e). C'était sans compter sur la botte de l'arrière castrais, qui, après une nouvelle pénalité longue distance (9-6, 31e), passe un drop (9-9, 35e), imité dans la foulée par Rémi Tales à la sortie d'une touche (9-12, 37e). Le coup est rude pour le BO qui atteint la pause avec trois points de retard. Au retour des vestiaires, une pénalité de Peyrelongue semble remettre les Basques sur de bons rails (12-12, 44e), mais le CO douche rapidement leurs ambitions en inscrivant le premier et seul essai de la rencontre. Sur un mouvement initié par Chris Masoe, Tales, servi à cinq mètres, résiste au retour d'Eduard Coetzee (17-12, 47e). Toujours aussi efficace, Teulet profite d'un hors-jeu adverse pour passer une nouvelle pénalité de 50 m (20-12, 50e). Deux coups de pied de Peyrelongue redonnent un peu d'espoir au BO (20-18, 59e et 65e), mais Teulet, encore lui, assure le succès des siens. Trop indiscipliné et en manque de réalisme, le BO rate une fois de plus complètement son début de saison et pointe en queue de peloton. Les Castrais, avec ce deuxième succès de rang, lancent eux leur championnat, et signent au passage une cinquième victoire de rang face aux Basques.