Bernard a bien fait de venir

  • A
  • A
Bernard a bien fait de venir
Partagez sur :

Si les Marseillais, en lice à Eindhoven, ou les Niçois, très en vue à l'occasion des championnats des Etats-Unis, avaient privilégié le grand bassin ce week-end, Alain Bernard avait lui décidé de faire escale à Angers pour les championnats de France en petit bassin. L'Antibois ne regrettera pas son choix, vainqueur dimanche avec la manière du 100 mètres après son titre sur 50 mètres. Jérémy Stravius repart lui avec trois médailles d'or.

Si les Marseillais, en lice à Eindhoven, ou les Niçois, très en vue à l'occasion des championnats des Etats-Unis, avaient privilégié le grand bassin ce week-end, Alain Bernard avait lui décidé de faire escale à Angers pour les championnats de France en petit bassin. L'Antibois ne regrettera pas son choix, vainqueur dimanche avec la manière du 100 mètres après son titre sur 50 mètres. Jérémy Stravius repart lui avec trois médailles d'or. Il le sentait bien. Il n'avait pas tort. Avant même de poser son sac à Angers pour les championnats de France en petit bassin après un stage de trois semaines en Australie, suivi d'une première sortie chronométrée à l'occasion de l'étape de Coupe du monde de Tokyo, Alain Bernard se voyait fort. "Je suis tellement puissant que je m'étonne, c'est bon signe", disait celui qui ne brille d'habitude pas pour sa suffisance. Le champion olympique s'appuyait sur des sensations rarement ressentis à l'entraînement en cette période de l'année. Celles-ci l'ont accompagné dans le petit bassin de la piscine Jean-Bouin où le protégé de Denis Auguin a décroché ses deux premiers titres nationaux en petit bassin depuis 2008. Bernard, qui ne goûte guère d'habitude le petit bassin, ne crachera pas dessus, bien décidé à prendre le maximum de confiance en vue de ses échéances futures, les championnats de France de Dunkerque en mars et les Jeux Olympiques de Londres qui en découleront en juillet. Déjà le plus rapide sur 50 mètres nage libre (21"32), une distance sur laquelle Jérémy Stravius était venu se mesurer (21"71), le « Requin blond » a doublé la mise dimanche, au lendemain de sa deuxième place sur 200 mètres, sur sa distance de prédilection, le 100 mètres nage libre. Une finale, sans Stravius parti faire le plein ailleurs, que l'Antibois a écrasée, s'imposant en 46"59, soit la meilleure performance mondiale de la saison, loin devant son compagnon d'entraînement Boris Steimetz (47"73). Une démonstration que Stravius a suivie du bord de la piscine, encore mouillé et tout frais auréolé d'un troisième titre lors de ces championnats de France. Le Picard, vainqueur du 100 mètres dos la veille, a profité de ce dimanche pour récolter deux nouvelles médailles d'or, la première sur 50 mètres dos (23"46), toujours devant Benjamin Stasiulis (24"02), la seconde sur 200 mètres 4 nages (1'55"46). Le champion du monde du 100 mètres dos a lui aussi bien fait de faire le crochet par le Maine-et-Loire en attendant le rendez-vous autrement plus relevé de Dunkerque en mars prochain. Voici les principaux résultats de la troisième et dernière journée des championnats de France en petit bassin à Angers: 400m nage libre dames: 1. Coralie Balmy 3'59"75 2. Ophélie-Cyrielle Etienne 4'04"11 3. Camelia Potec 4'06"26 400m nage libre messieurs: 1. Anthony Pannier 3'43"42 200m papillon dames: 1. Lara Grangeon 2'07"58 2. Léa Giraudon 2'09"70 3. Aurore Mongel 2'11"10 50m dos dames: 1. Alexianne Castel 27"70 2. Mélanie Hénique 27"95 50m dos messieurs: 1. Jérémy Stravius 23"46 2. Benjamin Stasiulis 24"02 50m brasse messieurs: 1. Hugues Duboscq 27"39 200m 4 nages dames: 1. Lara Grangeon 2'10"88 2. Sophie de Ronchi 2'11"64 200m 4 nages messieurs: 1. Jérémy Stravius 1'55"46 100m nage libre dames: 1. Mymène Lazare 54"36 2. Charlotte Bonnet 54"56 100m nage libre messieurs: 1. Alain Bernard 46"59 2. Boris Steimetz 47"73