Berger, une première en Or

  • A
  • A
Berger, une première en Or
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - Tora Berger s'est emparée de l'or olympique ce jeudi en individuel.

JO 2010 - Tora Berger s'est emparée de l'or olympique ce jeudi en individuel. Fin de l'euphorie. En attendant la course de ces messieurs, la France a vécu, à l'occasion de l'individuel dames, une première course de biathlon sans médaille lors de ces Jeux Olympiques de Vancouver. Après deux médailles en deux courses, le bronze de Marie Dorin au sprint et le bronze de Marie-Laure Brunet dans la poursuite, les Françaises sont passées à côté de leur course, exception faite de cette dernière qui a sauvé la face, malgré deux fautes, pour prendre la 12e place (+1'51"6). Loin cependant de la Norvégienne Tora Berger, auteur d'une course presque parfaite (une faute sur son dernier tir debout) pour décrocher la médaille d'or de ces Jeux Olympiques. A bientôt 29 ans, la soeur cadette de Lars, fondeur et biathlète exceptionnel, décroche son premier titre dans un grand championnat, elle qui avait décroché le bronze lors des Mondiaux de Pyeong Chang l'année dernière. Cinquième de la poursuite grâce à un sans-faute aux tirs, la Norvégienne a confirmé sa bonne tenue carabine sur l'épaule. Son ski a fait la différence pour devancer la Kazakhe Elena Khroustaleva (+20"7), qui n'a pas commis le moindre impair sur le pas de tirs, et la Bélarusse Darya Damrachova (+28"2), elle aussi coupable d'une faute sur son premier tir debout. L'Allemande Kati Wilhelm doit se contenter de la quatrième place à plus de trente secondes du podium, ses compatriotes Andrea Henkel (2 fautes) et Magdalena Neuner (3 fautes) étant elle aussi écartées de la course à la médaille en raison d'un tir défaillant. Que dire des Françaises qui, à l'exception de Marie-Laure Brunet qui a limité la casse, même si le tir reste normalement son point fort, sont passées complètement au travers face à la cible. Sylvie Becaert, trois fautes, Marie Dorin, quatre fautes, et Sandrine Bailly, cinq fautes, ne pouvaient pas espérer lutter pour les premières. Reste la mass-start et le relais aux Bleus pour se rattraper et poursuivre la moisson de médailles entamée en début de semaine.