Bercy sans Nadal ni Tsonga

  • A
  • A
Bercy sans Nadal ni Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga et Rafael Nadal seront tous les deux absents pour le tournoi de Paris-Bercy.@ Montage Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Jo-Wilfried Tsonga et Rafael Nadal seront absents au Masters de Bercy qui débute lundi.

Un Masters 1.000 en France sans le n°1 français, la pilule était déjà dure à avaler. Si vous ajoutez au forfait de Jo-Wilfried Tsonga celui du n°1 mondial, les organisateurs, mais surtout les spectateurs, vont être déçus.

Le forfait de Nadal…

Quelques heures avant le tirage au sort, Rafael Nadal a été contraint de renoncer au tournoi de Paris-Bercy. En cause : une nouvelle tendinite au bras gauche qui devrait l’éloigner des courts pendant une dizaine de jours supplémentaires. L’Espagnol n’a plus joué depuis le 14 octobre dernier et son élimination par l'Autrichien Jürgen Melzer en huitièmes de finale du tournoi de Shanghai

Si Nadal a déjà remporté cinq fois Roland-Garros, il ne s’est jamais imposé dans le Masters 1.000 de Paris-Bercy. Demi-finaliste l’année dernière et finaliste en 2007, le n°1 mondial n’a jamais réussi à percer au POPB.

… et celui de Tsonga

Avant le forfait de Nadal, les organisateurs avaient déjà dû enregistrer celui de Jo-Wilfried Tsonga. Nouvelle blessure et nouvel abandon pour le Français qui cumule les pépins physiques depuis le début de sa carrière.

Blessé au genou gauche, Jo-Wilfried Tsonga ne retrouvera pas les courts avant la fin de l’année. Une nouvelle d’autant plus inquiétante que Guy Forget devra aussi s’en passer pour la finale de la Coupe Davis.

Les bleus des Français

Les mauvaises nouvelles s’accumulent côté français. Ecarté des terrains depuis l’US Open, Julien Benneteau ne participera pas non plus à l'Open de Paris-Bercy. Une grosse déception pour le Français qui avait éliminé Roger Federer l’année dernière.

Invité par les organisateurs, Paul-Henri Mathieu, blessé au genou gauche, a lui aussi déclaré forfait. PHM devait rentrer directement dans le tableau final à Bercy grâce à une wild-card. Cocorico oblige, cette "carte blanche" a été réattribuée à Nicolas Mahut.

Pressenti pour recevoir une autre wild-card, le Palois Jérémy Chardy ne participera pas, lui plus, au tournoi. Après les genoux fragiles de Tsonga et Mathieu, le poignet de Benneteau, Chardy a attrapé unvirusà Saint-Pétersbourg la semaine dernière. La poisse poursuit les tennismen tricolores

En 2009, pas moins de treize Français figuraient dans le tableau final. Cette année, ils ne seront que sept ! Les espoirs tricolores reposent désormais sur Gaël Monfils. Finaliste malheureux l’année dernière, le Français adore ce tournoi. Après sa victoire la semaine dernière à Montpellier et sa belle fin de saison, il fait figure de meilleure chance française.

L’année Federer ?

Pas de Nadal ni de Tsonga mais que les fans de tennis se rassurent, tous les autres membres du Top 15 ont prévu de faire le déplacement à Paris. Les spectateurs attendront cette année encore Roger Federer.

En sept participations au tournoi de Paris-Bercy, le Suisse n’a pas encore dépassé le stade des quarts de finale. Mais la 25e édition du tournoi pourrait éventuellement lui sourire. En l’absence de Rafael Nadal, Federer hérite de la tête de série n°1 et d’un tableau bien dégagé jusqu’aux demi-finales.