Benzema victime du clasico

  • A
  • A
Benzema victime du clasico
Partagez sur :

Le Real Madrid a perdu gros, mercredi soir au stade Santiago Bernabeu face au FC Barcelone en demi-finale aller de la Ligue des champions (0-2). Un revers, une expulsion de Pepe et l'absence annoncée de Ramos au retour qui ne laissent rien présager de bon. Cela renvoie vers une Liga quasiment perdue... Benzema, absent mercredi mais brillant à Valence, aurait tout à gagner à briller, samedi lors de la 34e journée, contre Saragosse.

Le Real Madrid a perdu gros, mercredi soir au stade Santiago Bernabeu face au FC Barcelone en demi-finale aller de la Ligue des champions (0-2). Un revers, une expulsion de Pepe et l'absence annoncée de Ramos au retour qui ne laissent rien présager de bon. Cela renvoie vers une Liga quasiment perdue... Benzema, absent mercredi mais brillant à Valence, aurait tout à gagner à briller, samedi lors de la 34e journée, contre Saragosse. Il n'a rien dit. Mais il aurait forcément aimé y goûter... Karim Benzema n'a en effet disputé qu'une petite heure lors du match retour de championnat qui marquait l'acte I des quatre clasicos (1-1). Cela n'a évidemment pas empêché l'ancien Lyonnais de fêter dignement son premier titre avec le Real Madrid, en l'occurrence la Coupe du Roi. Surtout, il a envoyé un nouveau signe très fort, tout à fait en adéquation avec son début d'année 2011, en brillant à Valence (6-3). Une prestation d'un trio Kaka-Benzema-Higuain qui s'est régalé, qui a joué et qui en a planté 6... « KB 9 » comme certains le surnomment en a profité pour livrer un récital en marquant un but et en étant sur les cinq autres réalisations de Kaka et Higuain. Rien que ça... "Nous nous sommes enlevés beaucoup de pression avec la Coupe du Roi. Ceux qui ne jouent pas habituellement ont démontré qu'ils peuvent apporter beaucoup à cette équipe", expliquait-il après coup dans les colonnes de Marca. Apporter en pratiquant un football offensif, ce qui n'a pas été le cas face au Barça et qui a même frustré ceux qui ont joué. "Je n'aime pas jouer de cette manière mais je dois m'adapter", a confirmé Cristiano Ronaldo Titulaire à Saragosse ? A défaut d'avoir pu participer au semi-pugilat de la demi-finale aller, José Mourinho lui préférant notamment Emmanuel Adebayor pour un physique plus costaud et sa grande taille, le Français va se relancer une nouvelle fois en championnat. On aurait pu imaginer que la capacité du Français à jouer dans les petits espaces ou à avaler les espaces en contre-attaque aurait pu servir la tactique mise en place par l'entraîneur du Real face au Barça mais « Mou » a préféré insister sur un autre registre avec le Togolais. Quoiqu'il en soit, Karim Benzema devrait logiquement retrouver une place dans le onze de départ samedi face à Saragosse. Certes, avec 5 matches à jouer en Liga et toujours 8 longueurs de retard sur le Barça, les perspectives ne sont guère favorables. Le Real va cependant jouer le coup à fond comme il tentera forcément d'inverser une tendance tout aussi mal engagée en Ligue des champions à Barcelone. Charge à Karim Benzema de commencer à redonner le sourire à une équipe qui en a grandement besoin.