Benzema veut tout casser

  • A
  • A
Benzema veut tout casser
Partagez sur :

Entre Ibiza et l'île Maurice, Karim Benzema coule des jours paisibles. L'attaquant du Real Madrid estime, dans les colonnes du quotidien espagnol As, avoir "réalisé une très bonne saison". S'il avoue avoir mal vécu le fait de ne pas jouer la demi-finale de la Ligue des champions, le Français promet le meilleur. "Je veux réaliser une saison énorme", promet-il.

Entre Ibiza et l'île Maurice, Karim Benzema coule des jours paisibles. L'attaquant du Real Madrid estime, dans les colonnes du quotidien espagnol As, avoir "réalisé une très bonne saison". S'il avoue avoir mal vécu le fait de ne pas jouer la demi-finale de la Ligue des champions, le Français promet le meilleur. "Je veux réaliser une saison énorme", promet-il. Deux semaines avant la reprise à Madrid. Karim Benzema peut encore voir venir avant de retrouver Valdebebas le 11 juillet prochain. L'attaquant international tricolore a changé de statut, après un exercice qui l'aura vu inscrire 15 buts en Liga. "Je pense avoir réalisé une très bonne saison, indique-t-il ainsi dans les colonnes du quotidien As. Ce fut dur au début, avec quelques petites blessures et un peu de surpoids. Ces contretemps m'ont forcé à me surpasser et tout s'est amélioré. C'est pour ça que je suis ravi de ma deuxième partie de saison. Je crois que j'ai répondu aux attentes." De fait, un entretien en tête-à-tête avec José Mourinho a tout changé pour le Français, qui a ensuite su saisir sa chance en multipliant les bonnes performances. Malgré ça, tout n'a pas été parfait. Benzema le reconnaît, pointant du doigt le fait de "ne pas participer à la demi-finale de la Ligue des champions" comme pire souvenir de sa saison. "Même si je respecte totalement la décision de l'entraîneur, ce fut très frustrant de ne pas jouer contre Barcelone, car je jouais bien et j'étais convaincu de pouvoir aider mon équipe." Un moment contrebalancé par sa deuxième partie de saison dans sa globalité, ainsi que par la victoire en Coupe du Roi. "Je n'ai pas joué la finale, mais c'était une joie énorme de remporter mon premier trophée avec le Real Madrid. De plus, j'avais beaucoup joué dans cette compétition et marqué en demi-finale à Séville.""Je veux réaliser une saison énorme" Un titre, mais un bilan tout de même insatisfaisant, derrière un Barça qui aura eu le dernier mot en championnat puis en demi-finales de la Ligue des champions, un trophée que les Catalans ont remporté dans la foulée. José Mourinho, qui a désormais les pleins pouvoirs au Real, a effectué une réorganisation interne. "Je suis convaincu que nous allons être très compétitifs, ajoute, toujours dans les colonnes d'As, un Karim Benzema qui dit s'entretenir physiquement tous les jours. Le groupe est fantastique, on s'entend bien, on est solidaire et on a un bon entraîneur. Je suis optimiste, on va rendre les choses difficiles pour le Barça, je peux vous l'assurer." Il en aura bien besoin, dans la mesure où la concurrence s'annonce acharnée avec des rumeurs concernant notamment Neymar ou encore Agüero. "Si j'avais peur qu'un autre attaquant arrive, j'arrêterais le football ! Aucun attaquant ne me fait peur. Si, il y en a un: Ronaldo, le Brésilien. Mais il ne joue plus... Chaque nouvelle arrivée me pousse à être plus fort, me motive. La concurrence est normale, je le vis très bien." L'attaquant international tricolore retrouvera sans doute la saison prochaine un certain Raphaël Varane et entend bien l'aiguiller dans les arcanes du club. Les deux pourront compter sur le soutien de Zinedine Zidane, qui a recommandé chaudement le défenseur et parle beaucoup à l'attaquant. "On s'appelle, on se croise, il me conseille et m'aide, en plus de ce qu'il apporte à l'entraînement", ajoute Benzema, qui s'est lié d'amitié avec son illustre aîné. Il lui aura sans doute donné le conseil d'arriver en forme à la reprise, pour éviter d'accumuler du retard et ainsi cartonner d'entrée. "Je veux réaliser une saison énorme, assure-t-il. Le 11 juillet je serai prêt à me battre." José Mourinho sera le premier ravi.