Benzema se régale en Bleu

  • A
  • A
Benzema se régale en Bleu
Partagez sur :

Les voyages à Clairefontaine ressemblent à une cure de jouvence pour Karim Benzema. Dès que l'attaquant tricolore revêt le maillot bleu, il retrouve une efficacité remarquable. Le remplaçant du Real Madrid, certes en nette progression avec les Merengue, a encore une fois profité de son statut de titulaire pour marquer à Wembley face à l'Angleterre (2-1). Un but superbe qui ne peut que conforter Laurent Blanc.

Les voyages à Clairefontaine ressemblent à une cure de jouvence pour Karim Benzema. Dès que l'attaquant tricolore revêt le maillot bleu, il retrouve une efficacité remarquable. Le remplaçant du Real Madrid, certes en nette progression avec les Merengue, a encore une fois profité de son statut de titulaire pour marquer à Wembley face à l'Angleterre (2-1). Un but superbe qui ne peut que conforter Laurent Blanc. Et un de plus ! Karim Benzema, les bras en croix, savoure devant 85495 spectateurs massés dans le nouveau Wembley. Une joie logique, pour une ouverture du score tout aussi logique tant l'équipe de France a dominé le début de rencontre. Et si l'association Yoann Gourcuff-Samir Nasri représente assurément l'avenir des Bleus, le premier à s'en féliciter n'est autre que l'attaquant du Real Madrid. En effet, Laurent Blanc le conforte à chaque fois un peu plus dans ce rôle de numéro 1 et le Madrilène fait tout pour lui donner raison. Ainsi, avec deux passeurs de ce calibre qui se sont parfaitement entendus sur la pelouse de Wembley, c'est forcément une promesse d'avenir pour lui. Celle de caviar à venir dont il pourra se délecter sans aucune retenue. Si Florent Malouda est le premier à dégainer (9e), Karim Benzema ne traîne pas pour se mettre en action. Une première frappe contrée après avoir repiqué au centre (10e) avant une action de classe. Il s'amuse d'abord avec Jagielka, enchaîne avec un une-deux dans un petit espace avec Malouda avant de tromper Foster d'une frappe du gauche imparable (2-0, 16e). Il n'a pas ménagé sa peine Un but, encore un après ceux récemment inscrits en Bosnie (2-0) puis devant le Luxembourg (2-0). Un avantage totalement logique qui va conforter les Bleus dans leurs certitudes naissantes face à des Anglais, version bis, il est vrai dépassés par les événements. Au sein de cette formation française, Karim Benzema ne ménage pas sa peine, il défend et se trouve de nouveau en position de frappe mais en angle fermé pour obtenir un corner (24e) puis, suite à un service de Nasri, son missile trouve le petit filet quand un retour au Gunner semblait plus judicieux (28e). Ce Karim Benzema là n'est pas seulement qu'un buteur, on l'a vu souvent s'écarter sur le flanc gauche pour servir Malouda (40e) ou encore Abidal d'un grigri parfait (43e). Et lorsque les Bleus ont moins trouvé la profondeur, il n'a pas stoppé ses efforts, venant gêner les attaquants adverses suite à un corner (57e) ou encore pour lancer un contre (66e). Un dernier effort pour le Madrilène remplacé par Loïc Rémy à la 67e. Une fois de plus, la tunique tricolore a donné des ailes à un Karim Benzema qui va pouvoir rejoindre Madrid avec un moral gonflé à bloc.