Benzema se libère

  • A
  • A
Benzema se libère
@ Reuters
Partagez sur :

LIGA - Le Français a enfin trouvé le chemin des filets avec le Real Madrid.

LIGA - Le Français a enfin trouvé le chemin des filets avec le Real Madrid. Troisième victoire consécutive pour le Real Madrid en Liga. Trois jours après son succès sur la pelouse de la Real Sociedad (2-1), les Madrilènes se sont imposés ce mardi contre l'Espanyol Barcelone (3-0) à Santiago-Bernabeu lors de la quatrième journée de Championnat. Trois buts, l'oeuvre de Cristiano Ronaldo sur penalty, Higuain et Benzema, ont suffi aux Merengue pour prendre provisoirement la tête du classement en attendant les résultats de Valence et Séville qui accueillent respectivement l'Atletico Madrid et Santander mercredi. Mais les joueurs de José Mourinho ont mis du temps avant de se rendre le match facile. Bousculés par les Catalans, notamment au début de la seconde période, les Madrilènes manquaient de réalisme à l'approche de la surface de réparation adverse. Le trident offensif Ronaldo-Higuain-Di Maria, soutenu par Özil, portaient le danger par intermittence devant le but de Kameni. Si bien que le penalty accordé au Portugais, pour un coup franc dévié de la main par Luis Garcia, tombait comme un cadeau du ciel (1-0, 28e). Les hommes de Mauricio Pochettino, pas avares d'efforts, pensaient même que le match tournait en leur faveur lorsque Pepe écopait d'un deuxième carton jaune pour une faute peu évidente (60e). Mais l'arbitre remettait les deux équipes à égalité numérique deux minutes plus tard avec un rouge direct pour Galan, coupable d'un vilain tacle sur Ronaldo (62e). Attendre jusqu'au printemps ? Gonzalo Higuain, pourtant peu en vue durant le match, ne manquait pas l'occasion de plier la rencontre. Bien servi dans la surface par Ronaldo, l'Argentin trompait Kameni d'un tir du gauche au ras du poteau (2-0, 79e). A peine avait-il célébré son premier but de la saison en Liga qu'il laissait sa place à Karim Benzema pour les dix dernières minutes. L'attaquant français, récemment sermonné par Mourinho, ne tardait pas à se mettre en évidence. Après une remise de Lassana Diarra dans la surface, l'ancien Lyonnais feintait une première fois la frappe avant de placer un tir hors de portée du gardien de l'Espanyol (3-0, 88e). De quoi voir sa cote remonter auprès de José Mourinho ? Le Portugais n'a en tout cas pas esquissé le moindre sourire après le but de l'ancien Lyonnais, préférant parler de lui après le match: "Le Real Madrid a un coach qui peut prendre des décisions, et il les prend toujours en réfléchissant bien à la situation. Il utilise parfois son intuition mais c'est le plus souvent bien réfléchi." Et l'entraîneur madrilène d'être concentré sur la nécessité d'installer son équipe-type, dans laquelle ne figure pas Benzema: "L'équipe est fatiguée car je ne fais pas tourner. J'ai l'habitude de changer quatre ou cinq joueurs avec succès quand mon équipe est construite après des années de travail. Je le ferai avec le Real Madrid quand j'aurai le sentiment que l'équipe aura avancé dans sa construction. Nous serons plus avancés en février quand nous aurons atteint la prochaine phase de la Ligue des Champions. Je ferai tourner à ce moment-là. Pas avant." Vivement le printemps pour Benzema...